Ex Libris Umbra : le RPG dessous l'histoire de Harry Potter
Bonjour, cher invité !

Tu es ici parce que tu aimes l'univers de Harry Potter et que tu voudrais savoir savoir les coulisses de l'Histoire ?

Voici le contexte... Tu es pendant l'année scolaire 1991-1992...
Et si tu pouvais faire de de grands changements ? Que ferais-tu ?

Artisan de mon sort et de celui de plusieurs...
Où chacune de tes actions ont des conséquences sur toi et sur les autres joueurs.


Ex Libris Umbra, où tu suis les coulisses de l'Histoire...
Et où tu peux aussi la changer.

Merci de t'inscrire sur ce forum RolePlay convivial...
Et de laisser ta trace sur le Livre des Ombres.



 
AccueilPortail personnFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Parc municipal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matthew Hawkins
Lord Asmodeus
6eme Année

Lord Asmodeus  6eme Année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 336
Age : 34
Localisation : Quelque part dans le Nord de la France
Emploi/loisirs : Disquaire en VPC et écrivain peu inspiré
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 16/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: Incube
Pouvoirs: Hypnose léger avec bonus d'efficacité sur les personnages de sexe féminin
Biographie:

MessageSujet: Parc municipal   Ven 29 Oct - 20:13

23 Mars 1992



Après avoir vagabondé un moment dans les rues de Pré-au-Lard, Virgile s'installa sur le premier banc qu'il trouva, lâchant un soupir de lassitude. Trop d'informations, trop de révélations, bien plus que ce qu'il était capable d'encaisser en si peu de temps. Il serait exagéré de dire qu'il détestait ses parents de lui avoir caché tant de choses, mais il avait envers eux de forts griefs, c'était un fait.

En journée le parc était habituellement occupé par pas mal de couples, de jeunes en balade et de pseudo-poètes, c'était le signe que le printemps était bien entamé. Bientôt les nappes à carreaux allaient recouvrir la pelouse du parc, puissent les gens faire preuve d'un minimum de sens écologique cette année...

Les idées se bousculant un peu dans sa tête, il espérait vraiment que personne ne le dérangerait, qu'on lui foute un peu la paix histoire qu'il puisse remettre de l'ordre dans ses idées.

On peut toujours rêver n'est-ce pas ? Quelle idée aussi de sortir en pleine nuit alors qu'on a autant d'ennemis parmi les Caïnites d'Europe de l'Est....



"Monsieur Delacroix je présume ?"



Un vampire face à lui, un autre à deux mètres de lui sur la gauche, et un troisième qui faisait le guet à l'entrée du parc. Il y en avait sûrement d'autres sur les abords extérieurs pour empêcher quiconque d'entrer, mais aussi pour empêcher le jeune aïon de sortir.

Bon Dieu, encore ces fanatique de la Faction Radicale Vampirique. Inutile de leur demander le but de leur visite, même s'ils ne pourront pas s'empêcher de s'épandre sur le sujet...



"Vous êtes le candidat le plus pressenti pour épouser l'Impératrice Tepes, et lui donner un héritier mâle pour l'asseoir sur le trône de Transylvannie. En tant que vampires de sang-pur, nous ne pouvons le permettre. Nous n'avons rien contre vous, mais il en va de la survie et de la dignité de la race vampirique. Nous ferons en sorte que votre mort soit indolore, peut-être ressentirez-vous une forme de plaisir quand je vous viderai de vitre sang..."



Enfin des actes concerts. Virgile avait cessé de compter les menaces de mort en vue de le dissuader de fréquenter Anaëlle, mais c'était la première fois qu'ils venaient à sa rencontre.

"Je n'ai pas besoin du plaisir que vous me proposez, Anaëlle m'en procure bien assez."

Tout en parlant, Virgile avait saisi le dossier du banc. Il se leva d'un bond et saisit l'installation comme une simple planche de bois qu'il envoya voler dans l'abdomen du vampire qui se trouvait sur sa gauche. Celui qui lui faisait face bondit sur lui pour le saisir à la gorge, bien décidé à accomplir sa mission :



"Ne résistez pas, vous ne feriez que prolonger votre agonie."



"Ou pas..."

Loin de se laisser immobiliser par la poigne de son agresseur, Virgile lui saisit le poignet et le lui retourna, se libérant de son emprise. De sa main restée libre, il le frappa violemment au thorax. Le caïnite fut propulsé vers l'arrière sur une dizaine de mètres. Il lui fallut plusieurs secondes pour réaliser ce qui venait de lui arriver. A aucun moment il ne lui était venu à l'idée que cet ange vivant parmi les humains était en mesure de lui opposer la moindre résistance. Il se relava, une main sur la poitrine, suffoquant, incapable de contre-attaquer :



"Tu... Tuez-le !!!"

En un instant , une dizaine de vampires s'étaient joints à la foire d'empoigne, prêts à en découdre. Seul celui gardant l'entrée restait à son poste pour empêcher quiconque d'entrer ou de sortir.



Bon, ça ne s'annonçait pas facile, mais ça restait dans le domaine du faisable.

(Si les joueurs en quête d'action veulent se bastonner un peu en coop avec mon Lion Rouge, qu'ils ne se privent pas, c'est toujours plus marrant à plusieurs ^^ )


Dernière édition par Matthew Hawkins le Sam 30 Oct - 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://apologiedelafolie.kazeo.com/
Ghost of Game



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 15/10/2008

MessageSujet: Re: Parc municipal   Sam 30 Oct - 13:35

(Bah, puisque c'est si gentillement demandé...)


(Tu imagines que le gars a le bord de la casquette tranché au niveau de son oeil gauche, que les cheveux sont un peu moins longs que ça, blond et que le seul oeil visible est justement l'oeil gauche qui est bleu foncé. Puis, en plus, sur sa bouche, un masque de chirurgien noir... Enfin, il est couvert de cendres.

=======================


C'était un Lundi et, pour une fois, il était à Pré-au-Lard. Pourtant, derrière son masque, l'individu faisait une grimace de dégoût. Il avait bien autre chose à faire que d'attendre dans ce froid de canard une personne. Si cela ne tenait qu'à lui, l'individu aurait planté carrément son rendez-vous et serait retourné dans ses obligations. D'un autre côté, une de ses connaissances avait décidé d'aller à Pré-Au-Lard et passait justement ce temps à voir quelques vêtements. pourquoi est-ce que les femmes prenaient autant de temps pour choisir une tenue ? Franchement, c'était un mystère pour lui.

Derrière son masque, il se mit à tousser quelques coups. Il n'était pas encore guéri de cette pneumonie... Mais, c'était nettement mieux que le week-end dernier. Cependant, il ne pouvait pas nier que le froid qu'il faisait dehors, avec sa veste noire sans manche, lui faisait du bien... Surtout dans ses coups de chaud à cause de sa maladie récente.

Réprimant un énième soupire, il croisa ses jambes et ses bras couverts de cendres. Bien évidemment, il était assit sur un banc. Bon sang, il voudrait bien fumer... mais les personnes qu'il accompagnait aujourd'hui ne savait pas qu'il fumait... et ne devait pas le savoir : Il n'avait pas envie de se passer un savon. Déjà qu'il avait eu du mal à expliquer pourquoi il voulait se teindre temporairement ses cheveux et changer la couleur de ses yeux. Heureusement que les vieux qu'il accompagnait ne posait pas trop de question... Enfin, ne lui posait pas trop de questions. Mais, intérieurement, ça devait être une autre histoire.

L'adolescent allait s'assoupir d'ennui lorsqu'il entendit au loin plusieurs cris de batailles. bah, ce n'était pas ses affaires... Qu'ils se débrouillent seul.
Quoique... Avec les vieux là... Il allait avoir un sermont sur pourquoi il n'était pas intervenu... Mais s'il intervenait, il allait aussi avoir un sermont. Qu'est-ce que les personnes agée étaient fatiguantes avec leurs contradictions à la con...

Réprimant un nouveau soupire, il se redressa. Au moins, ça lui passerait le temps et ça le réchaufferait. Puis, il se dirigea vers le groupe d'attaquant. Bah tiens, l'agressé était encerclé. Ca serait marrant, tiens... Mais, il fallait d'abord s'occuper du garde qui veillait la seule entrée possible.

D'un seul coup, l'inconnu donna un coup de pied tellement violent qu'il propulsa le vampire dans le tas. S'il fallait s'amuser, autant se donner un handicap en se battant qu'avec les pieds. Il dévisagea l'agressé, sans grande conviction... Bah tiens, il était là lui... ? Bouaf, ce n'était pas important...

C'était uniquement se débarasser de ses idiots qui était le plus urgent...


Dernière édition par Ghost of Game le Jeu 4 Nov - 12:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Hawkins
Lord Asmodeus
6eme Année

Lord Asmodeus  6eme Année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 336
Age : 34
Localisation : Quelque part dans le Nord de la France
Emploi/loisirs : Disquaire en VPC et écrivain peu inspiré
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 16/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: Incube
Pouvoirs: Hypnose léger avec bonus d'efficacité sur les personnages de sexe féminin
Biographie:

MessageSujet: Re: Parc municipal   Jeu 4 Nov - 1:03



"AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!"

Telle une boule de bowling humaine, enfin vampirique dans le cas présent, le vampire qui montait la garde heurta violemment une rangée de ses congénères, sous l'œil admiratif de Virgile, qui saluait l'aide inattendue, quelles que fussent les motivations de ce jeune homme vraisemblablement grippé.



"ça vole bien un vampire en fait. Joli coup de latte soit dit en passant."



Le réceptionnaire du coup de pied cependant, loin d'être mis hors combat, se releva frais comme un gardon et, suivi par quatre de ses congénères, encercla le nouvel arrivant :

"Tu vas payer ton insolence, mécréant !"



Bon, c'était pas tout ça, mais il était temps d'appliquer un parmi les nombreux conseils du paternel en cas d'agression groupée :



Si tu es attaqué par plusieurs assaillants, ne te lance pas dans la mêlée, sinon tu recevras une dizaine de coups pour un ou deux donnés, et tu te retrouveras sur le carreau en quelques minutes. Provoque plutôt une situation dans laquelle tu pourras les affronter un par un. ça se jouera alors davantage sur ton endurance, et je sais que tu n'en manques pas, que sur ta force physique.



Bon, question existentielle, comment on fait pour provoquer ce genre de situation dans un lieu aussi ouvert qu'un parc municipal ? Même avec son providentiel acolyte qui semblait être davantage intervenu pour passer le temps que par esprit d'altruisme, il lui restait tout de même cinq vampires à gérer. Il se souvint alors d'une autre recommandation paternelle :



Sinon en utilisant la force centrifuge tu peux aussi en choper un pour taper sur son voisin, c'est assez marrant tu verras :p



Bon c'est le genre de technique idiote qu'utiliserait un abruti comme Matthew Hawkins, mais c'est tellement idiot que ça pourrait marcher, les vampires étant en général assez fluets...

Le Lion Rouge fit alors mine de se soumettre à ses assaillants, mettant un genou à terre, sa baguette camouflée sous la manche droite de sa veste. Comme il s'y attendait, le vampire qui occupait la place de leader se rapprocha, affichant un air flagrant d'autosatisfaction :



"A la bonne heure ! Je vois que vous acceptez votre sort !"

Le vampire se pencha pour s'abreuver directement à sa source, inconscient de la ruse pourtant simple dont il allait être victime.



"Lumos... MAXIMA !!!"

En prononçant la formule, Virgile s'était relevé d'un bond et avait dirigé sa baguette vers les yeux du vampire, se garantissant un impact à bout portant. Le caïnite poussa un terrible cri de douleur, et il n'eut guère le loisir de prendre ses distances pour faire savoir à ses complices que le sortilège lui avait calciné la rétine. Virgile l'attrapa par le col et, concentrant toute sa force dans son bras, le fit tournoyer et s'en servit comme un fléau d'armes pour assommer les deux vampires postés de part et d'autre du banc. Les deux restants s'étant éloignés, il comprit que son arme de fortune n'était plus d'aucune utilité. C'est donc vers d'autres cieux que s'envola la Team Rock... le vampire mal intentionné. En retombant, il put voir Virgile pointer son index dans sa direction. De ce simple doigt jaillit un faisceau d'énergie luminescente pure qui le transperça au niveau du cœur. C'est sous la forme d'un tas de cendres que la créature des Ténèbres reprit contact avec le sol.

Bon jusqu'ici je ne me débrouille pas trop mal, avec un peu de chance les deux qui restent vont se rendre compte que leur victoire est loin d'être acquise.
Revenir en haut Aller en bas
http://apologiedelafolie.kazeo.com/
Ghost of Game



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 15/10/2008

MessageSujet: Re: Parc municipal   Jeu 4 Nov - 14:01




Intérieurement, l'inconnu fut stupéfait qu'un vampire était aussi bon en terme d'envol. Surtout, ce qui l'étonnait davantage, c'était le fait que les autres canidés servent aussi bien en tant que quilles de Bowling. Strike, comme dirait certains, bien que le mystérieux intervenant couvert de cendres n'avait, pour sa part, jamais joué à un tel jeu. En même temps, les sorciers n'étaient jamais très friant des jeux moldus, bien que certains jeux étaient universelles. Prenez les Echecs, par exemple. Cependant, ce n'était pas la question du moment.

Le plus important, c'état de se débarasser de ces imbéciles. Ces derniers allaient vraiment faire un rafus pas possible, alors qu'il n'était pas plus de sept heures de l'après-midi ! Dire que les magasin fermaient à huit.... Pourquoi est-ce que les personnes qu'il attendait étaient aussi friants de léche-vitrines et d'essayage à tue-tête ! Tout cela le dépassait allégrement...

Au moins, là, il aurait de quoi patienter quelques instants... Même si n'aimait pas particulièrement passer le temps de cette manières. De toutes manières, il n'était plus à une entorse près. Et, bien évidemment, il était encerclé. Sinon, ça ne serait pas drôle... Même si actuellement, ça le faisait rire intérieurement.

De manière provocante, toujours les mains dans les poches, il s'approcha de son groupe d'adversaires, allant carrément dans la gueule du loup. Bien évidemment, ces derniers ricanèrent. Heureusement qu'avec son masque lui cachant la bouche, ils n'avaient pas vu son sourire carnassier. Qui était prit qui croyait prendre, de toute façon !

Soudainement, l'inconnu avait disparu, à la plus grande stupéfaction des vampires. Ces derniers le cherchèrent de tous les côtés, tournant dans tous les sens. Pourtant, il n'y avait plus de traces de cet inconnu à la casquette rapiécée. Au bout d'une seconde qui semblait durer une éternité, les vampires se relachèrent.

Tel un aigle se fondant sur sa proie, ce fut à ce moment précis que l'adolescent couvert de cendres frappa avec son pied la nuque d'un vampire. Le bruit de casse venait de prouver qu'il venait de lui briser les cervicales et le cou. Comment avait-il fait ça, se demandait les monstres ? Un simple geste montrant le ciel de la part de l'inconnu leur donna la réponse... Il avait simplement sauté, et très haut, de surcrois, et donné un coup de pied où c'était le plus fragile.
Même si c'était un vampire, c'était un humanoïde... Ils avaient les mêmes points faibles venant de leurs corps... Même si ces monstres étaient des morts-vivants.

Sans attendre une seconde de plus, et ayant étonné au plus haut point ces idiots d'êtres de la nuit, l'inconnu frappa de nouveau un autre vampire avec un magnifique coup de pied retourné et rotatif... L'éjectant vers les deux autres vampires de Virgile. Une fois encore, ils s'écrasèrent comme une mouche, les uns contre les autres. Bande d'abrutis sans pareil !

Cependant, l'adolescent à casquette rapiécée n'avait pas terminé. Il se mit à tourner sur lui-même rapidement, frottant sa jambe droite avec le sol. Bien qu'il levait un nuage de poussière, sa jambe s'enflammait peu à peu... Mais ce fut un vampire qui goutta aux flammes de l'enfer de ce pied... puisque lorsqu'il le reçu en plein torax, il se mit à flamber de mille feux.

Sans un seul mot depuis son arrivée, il baissa uniquement son pouce, comme le faisait les Empereurs Romains lors de la mise à mort d'un gladiateur.

Pas de pitié.
Pour Personne.
Jamais.

Enfin, surtout dans ce cas-là...
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Hawkins
Lord Asmodeus
6eme Année

Lord Asmodeus  6eme Année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 336
Age : 34
Localisation : Quelque part dans le Nord de la France
Emploi/loisirs : Disquaire en VPC et écrivain peu inspiré
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 16/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: Incube
Pouvoirs: Hypnose léger avec bonus d'efficacité sur les personnages de sexe féminin
Biographie:

MessageSujet: Re: Parc municipal   Mar 16 Nov - 1:45





Bon, le doute n'était plus permis : ce type enrhumé était fort, incroyablement fort même. Les techniques qu'il employait n'avaient rien à voir avec la magie employée par les sorciers, et s'il existait des moldus connaissaient de telles techniques martiales, Voldemort n'aurait pas semé tant de chaos en son temps. Alors d'où ce mec pouvait-il bien venir ?

Ses interrogations furent rapidement interrompues par l'entrée d'un nouvel élément inattendu. Une chansonnette infantile se mit à résonner dans le parc, tandis qu'une petite fille gambadant joyeusement, un pot de confiture aux fraises dans les mains, se dirigea vers un banc public :



"C'est l'heure du goûter. MANGER !!! ^___^ "

La jeune enfant sortit une cuillère en étain de sa poche et la plongea avec gourmandise dans le pot. Elle ne tarda pas à en extraire une énorme lampée riche en glucides, un air d'envie visible dans le regard :

"Ha Ha ! Prépare-toi, confiture ! Ton existence s'achève en ce jour !!!"

Et elle engloutit cette confiture comme s'il s'était agi d'une simple cuillerée de céréales allégées. Plus effrayant encore, elle s'en prépara une deuxième bouchée, aussi énorme que la précédente. Si elle faisait ça tous les jours, comment diable faisait-elle pour rester mince ?



Bon Dieu ! Que faisait une si jeune gamine dehors à une heure pareille ? Et surtout, pourquoi était-elle venue ici alors que les bruits de cette rixe devaient résonner dans tout le quartier ?



Inutile de dire que les deux vampires encore vivants ne se firent pas prier pour profiter de la situation. Ils se ruèrent vers le banc sur lequel la petite fille s'était installée et l'empoignèrent brutalement par les cheveux. Tandis que l'un maintenait un poigne ferme sur elle, l'autre donna ses conditions :

"Vous n'avez que trop résisté à votre inexorable destin, et n'avez versé que trop de sang de nos frères ! Soumettez-vous sans faire d'histoires !"

Mais il ne fut pas nécessaire pour le Lion Rouge de réfléchir à ce qu'il devait faire. La suite se passa de tout commentaire, tant elle fut surréaliste.



Au moment où Angélique avait été agressée, le pot de confiture qu'elle dégustait avec tant de délectation s'était renversé par terre sous ses yeux horrifiés :

"Ma confiture..."

Elle tomba dans une sorte de mutisme qui, allez savoir pourquoi, devenait inquiétant. Lorsqu'elle releva la tête, elle exprimait un sentiment qui ne seyait pas vraiment à une enfant prise en otage par des vampires assoiffés.

"Tu m'as gâché mon goûter vilain è___é "

En un instant, elle avait porté sa main au cou du caïnite qui s'était agenouillé pour l'enserrer au niveau du cou, et en forçant à peine, elle lui avait arraché la tête. La suite fut à proprement parler une douche sanglante : le sang glacial du mort vivant expulsé à torrents du cou du vampire éclaboussait la petite fille qui tenait encore dans ses mains un bout de colonne vertébrale qui avait suivi la tête lors de décapitation :

"Ma... Ma robe ! Maman va encore me gronder °>___<° !"



"Par le Dragon, quelle créature est-ce là ?"

Il va sans dire que le dernier survivant préféra s'enfuir sans demander son reste, et ce malgré l'importance qu'il donnait à sa cause.



D'accord. Là ça n'avait vraiment plus aucun sens. Cette fille avait décapité ce vampire de la même manière qu'elle aurait ouvert une canette de soda. Et la suite acheva de faire sombrer cette situation dans le grand-guignolesque.



"Grand frèèèèèèèèèèèèèèèèèèèère, le monsieur il a fait tomber mon pot de confiture par terre !!! TT__TT"

La petite fille maculée du sang de sa victime se jeta sur Virgile pour ne plus le lâcher :

"On rentre à la maison ? Papa et Maman s'inquiètent pour toi. Surtout Maman."



"Heu... Comment tu m'as appelé là ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://apologiedelafolie.kazeo.com/
Ghost of Game



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 15/10/2008

MessageSujet: Re: Parc municipal   Mer 17 Nov - 15:47




Bon, cette fois, cette situation commençait à exaspérer sérieusement l'inconnu couvert de cendres. Ces morts-vivants ne méritaient même pas leur appel de vampire. Habituellement, ces êtres nocturnes étaient nobles et fières, se battant généralement seuls. Ceux-ci n'étaient que des contrefaçons de ces monstres. Après tout, ils attaquaient en groupe et encerclaient les deux adversaires... Enfin, à l'origine, c'était du dix contre un... Là, c'était du dix contre deux, uniquement parce qu'il s'était mis en travers leurs chemins, histoire de s'amuser un peu dans cette attente interminable.

Récapitulons... Il y avait un vampire à la nuque cassée, un qui venait de flamber et un autre qui avait servie de boule de bowling en percutant les vampires de Virgile. Tiens, d'ailleurs, ce dernier ne se redressait pas. Ah, il avait du faire une mauvaise chute, alors. Tant mieux, ça ne dérangerait plus l'adolescent couvert de cendres.

Réprimant un soupire, il esquiva habilement plusieurs sortilèges, alors qu'il avait enlever sa main droite de la poche de son pantalon. Heureusement qu'il avait son masque pour cacher son léger sourire caustique. Soudainement, un flash accompagné d'un bruit sourd et un des vampires tomba raide mort. Sur la veste rembourée, au niveau de la poitrine, un peu de fumée s'en échappait. Il venait de faire un trou dans le vêtement...

Cependant, il n'avait pas terminé avec son dernier adversaire. Il n'avait pas dit Pas de Pitié, Pour Personne, Jamais ? Ah si, il l'avait dit intérieurement ! Il profita d'ailleurs que le canaïde fusse encore sous la stupeur pour l'empoigner par les cheveux. Puis, il sortit le plus invraisemblable...
Un Desert Eagle que Virgile avait déjà vu auparavant.
Sans attendre une seconde de plus, l'inconnu couvert de cendres tira sur la gachette... La balle rentra dans une des narines de cet adversaire... Avant que sa tête fonde de l'intérieur.

Il venait de lancer un sort de Lumos Maxima...

Bon, il avait fini ses adversaires désignés. Alors qu'il allait ranger son arme, puisqu'il savait pertinemment qu'il ne restait plus qu'un monstre venant de ceux de Virgile... Tiens, celui-ci tentait de s'enfuir sans demander son reste. Cette fois, l'adolescent couvert de cendre soupira audiblement, tout en réprimant une envie d'éternuer. Foutue rhume à la con ! Puis, il suivit jusqu'au bout de parc le mort-vivant, avant de le plaquer au sol. Enfin, il pointa le canon de son arme étrange et modifiée vers le vampire, tout en ayant un pied sur son dos.

"Tu vas dire à tes supérieurs que, si vous revenez sur les terres de Britannia, avec de telles conneries en tête..."

Qu'est-ce que c'était ses conneries ? C'était tout sauf des conneries pour l'inconnu. Et oui, c'était clairement une mise en garde.

"L'Avaleur de Cadavres s'occupera personnellement de vous."

Assuré que ce dernier vampire allait délivrer le message, l'inconnu le libéra et le laissa filer. Réprimant un énième soupire, l'intervenant rangea distraitement son arme dans sa veste. Puis, il jeta un coup d'oeil distrait vers le Lion Rouge. Mouais... la gamine l'enserrait, en l'appelant grand frère.

Maintenant, ce n'était plus de son ressort... Mieux valait repartir attendre les personnes qu'il accompagnait. Puis, intérieurement, il n'aimait pas vraiment les retrouvailles entre frères et soeur... Peut-être à cause de sa propre expérience personnelle...
Pourtant, il sentait clairement qu'il n'allait pas quitter le parc tranquillement... Il avait la bizarre impression que Virgile allait lui taper la causette...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parc municipal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parc municipal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ex Libris Umbra : le RPG dessous l'histoire de Harry Potter :: Les environs de Poudlard :: Pré-au-Lard-
Sauter vers: