Ex Libris Umbra : le RPG dessous l'histoire de Harry Potter
Bonjour, cher invité !

Tu es ici parce que tu aimes l'univers de Harry Potter et que tu voudrais savoir savoir les coulisses de l'Histoire ?

Voici le contexte... Tu es pendant l'année scolaire 1991-1992...
Et si tu pouvais faire de de grands changements ? Que ferais-tu ?

Artisan de mon sort et de celui de plusieurs...
Où chacune de tes actions ont des conséquences sur toi et sur les autres joueurs.


Ex Libris Umbra, où tu suis les coulisses de l'Histoire...
Et où tu peux aussi la changer.

Merci de t'inscrire sur ce forum RolePlay convivial...
Et de laisser ta trace sur le Livre des Ombres.



 
AccueilPortail personnFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Halloween 1991-1992

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Halloween 1991-1992   Jeu 5 Nov - 7:48




Soyez les bienvenues à cette fête! Tous les élèves et personnels de Poudlard y sont le bienvenue! Bien sûr il va de sois que vous devez être déguisés! Nous vous demandons simplement de ne pas cacher votre visage, ainsi nous pourrons mieux vous remarquer. Cette petite activité spécial vise à aider la rencontre entre chacun d’entre vous et bien sûr à mettre un peu de vie dans notre magnifique château!

Donc à présent chers petits Poudlardiens et Poudlardiennes que la fête commence! Il y à du jus de citrouilles et des friandises pour tout le monde ainsi que de la musique à volonté. Le civisme reste bien sur la règle d’or de cette soirée.

Durée: 4 Novembre au 1 Décembre
Invités: Tous


(Pensez-vous nous décrire vos déguisement!)
Nous vous proposons également de changer votre avatar et bannière(kit) pour représenter votre déguisement d'Halloween! Ça sera ainsi plus marrant.

Revenir en haut Aller en bas
Zipporah Blackwood
Assistante d'Ollivander
5eme Année

Assistante d'Ollivander  5eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 382
Age : 27
Date d'inscription : 14/08/2008

Fiche Du Personnage
Race: Humaine ascendance Feu-Follet
Pouvoirs: Pyrokinésie
Biographie:

MessageSujet: Re: Halloween 1991-1992   Jeu 5 Nov - 16:06

(HJ: Mon costume est un anachronisme total dans l'histoire, si je ne m'abuse... Mais on va pas faire attention, hein^^; J'avais envie de prendre un perso de FF... Un avec les cheveux noirs. Pourquoi pas Rinoa? parce qu'elle a l'air trop adulte alors que Grenat m'a toujours fait penser à une gamine...)

Zipporah avait, pour Halloween, choisi un costume tiré d'un jeu vidéo moldu qu'elle adorait. Composé d'une sorte de combinaison orange et d'un chemisier blanc, elle avait également pris la peine de cacher ses yeux rouges sous des lentilles noires. Cela l'aurait rendue presque méconnaissable, si elle n'avait eu, encore et toujours, son air un rien froid et hautain.

Elle entra dans la salle qui, à son grand déplaisir, était plutôt vide. Elle aurait préféré s'y trouver alors qu'elle était pleine. Son entrée n'aurait peut-être pas été remarquée...
Revenir en haut Aller en bas
http://tea-rapy.tea-party.over-blog.com/
Rutsuku Fushin
Diable du Carnage
5eme Année

Diable du Carnage  5eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 937
Age : 30
Localisation : Inconnu de la société mais que tout le monde a
Humeur : ...
Date d'inscription : 17/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: Humoculus
Pouvoirs: Hacking de Cerveau
Biographie:

MessageSujet: Re: Halloween 1991-1992   Jeu 5 Nov - 19:04

Il grinçait intérieurement des dents. Vivement sa majorité pour en finir avec ces exigences de malades. Ce n'était pas écrit La Poste sur son front, simplement chien de guerre indépendant et infiniment dangereux. Il y avait de quoi tordre des cous, avec leurs exigences pathétiques. Et bien entendu, avec la nourriture et le nombre de personnes convié, il allait être non seulement de très mauvaise humeur, mais aussi malade et fatigué. On voulait le tuer, et le corps professoral avait trouvé une bonne manière de le faire. Mais, il n'était pas du genre à écouter les conseils et même les ordres de ses supérieurs. Non, il faisait les choses à sa manière et qu'importait si c'était la fête de la Samhain, ou Halloween pour le monde moderne, ça n'allait pas changer.

Rutsuku était habillé de sa tenue d'infanterie du désert, avec son dogtag autour de son cou. Contrairement au tribunal, ses vêtements n'étaient pas bien dressés, mais déparaillés. Dessous sa veste, il portait son éternel pull brun. Il n'allait quand même pas montrer une partie de son corps, surtout mutilé comme il l'était. Et son regard était masqué en grande partie par un képi de la même teinte que son uniforme. De plus, la tenue avait des tâches rouges brunes. Certains parties n'était plus en ocre jaune, mais carrément en cette matière rouge brun. Un oeil avisé aurait pu deviner que c'était des restes de sang, et plus particulièrement du sang humain. C'était sa tenue de combat lors de ces vacances.

Alors, pourquoi était-il présent dans ce lieu alors que le Serpentard ne le voulait aucunement ? Par obligation, tout simplement. Le corps professoral avait été unanime... Fichu promesse ! Il fallait qu'il assiste à cette fête. Il allait y assister, mais que pendant dix minutes. Il ne fallait pas abuser tout de même... Et qu'importait si quelqu'un prévoyait de faire une petite farce.

L'adolescent-soldat était uniquement à l'entrée de la Grande Salle, dos contre le mur, et juste à côté de la porte de sortie. On n'allait pas se moquer impunément de lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://novaslash.free.fr/sher/
Zipporah Blackwood
Assistante d'Ollivander
5eme Année

Assistante d'Ollivander  5eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 382
Age : 27
Date d'inscription : 14/08/2008

Fiche Du Personnage
Race: Humaine ascendance Feu-Follet
Pouvoirs: Pyrokinésie
Biographie:

MessageSujet: Re: Halloween 1991-1992   Jeu 5 Nov - 19:30

Zipporah était toujours à l’entrée de la salle, à moitié dissimulée derrière la porte. La petite fille, car malgré ses formes et sa taille avancées pour son âge, elle n’avait que onze ans, cherchait désespérément des yeux quelqu’un à qui elle pourrait s’accrocher. Sa présence ici aurait surpris ses parents et même Viktor, son si précieux ami, mais cela faisait deux mois maintenant qu’elle était à Poudlard, depuis la rentrée scolaire, et elle n’avait encore vraiment lié connaissance qu’avec peu de gens. L’un de ses buts dans cette école était pourtant, comme bien d’autre avant elle, de ses créer des liens forts avec une bande de jeunes, qui partageraient ses idées et l’aideraient plus tard dans ses projets de grandeur. Jusqu’à présent, soit elle n’avait pas eu le courage de s’approcher de ceux qui lui semblaient intéressant, soit les élèves de son année n’avaient pas eu le courage de s’approcher d’elle. Ses yeux rouges, sa pâleur et son apparence générale effrayaient les gens qui l’entouraient, jusqu’à certains professeurs. Le professeur de défense contre les Forces du Mal, par exemple. Il n’osait la regarder dans les yeux, de peur de s’attirer les malédictions d’elle ne savait quel démon horrible. Cela la fatiguait. Elle avait essayé, vraiment, de se montrer sympathique, elle avait essayé de menacer, mais pour le moment, rien n’y avait fait. Elle avait parfois la très nette impression d’être surveillée par certains professeurs, McGonagall, Chourave, Flitwick… et même Dumbledore. Et cela lui insupportait plus que tout.

Regardant autour d’elle, se redonnant une contenance, elle aperçut un jeune homme en tenue de militaire extrêmement réaliste qui se tenait près de la porte, comme prêt à partir à la première occasion. Elle l’avait déjà croisé plusieurs fois dans les couloirs, ou la salle commune, et il l’intriguait. De ce qu’elle avait appris sur lui, il se nommait Rutsuku, et personne ne l’aimait. Elle observa son costume plus en détail, en venant à se demander si les tâches n’étaient pas vraiment ce qu’elles devaient représenter. Du sang. Beaucoup de sang. Cette pensée aurait donné la nausée à de nombreuses personnes, mais pas à Zipporah. Elle eut un petit sourire ravi, et se décida finalement à s’adresser à lui. Malgré sa maturité et son éducation étrange, la demoiselle avait gardé certaines particularités de l’enfance. Dont, dans certaines occasions, une naïveté et une innocence vraiment navrantes. *Les gens ne l’aiment pas. Les gens ne m’aiment pas non plus… On devrait pouvoir s’entendre, non ?*

Elle se dirigea vers lui, d’un pas assuré, ayant effacé le sourire de son visage, et s’appuya au mur à côté de lui. Elle avait décidé de ne pas se comporter comme une enfant, et de se faire passer pour plus âgée qu’elle ne l’était, ce qui lui était aisé. Il émanait du garçon une aura particulière, dérangeante, qui rempli Zipporah de frissons, elle ne savait si c’était de peur ou de plaisir, car cette aura semblait dégager un potentiel et un pouvoir énorme, ce à quoi elle aspirait presque plus qu’à la réalisation de ses projets. Ne le regardant pas, fixant le sol et soupirant, elle murmura d’un air ennuyé, de façon à ce qu’il puisse l’entendre…

-vraiment mortel, ce truc…
Revenir en haut Aller en bas
http://tea-rapy.tea-party.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Halloween 1991-1992   Jeu 5 Nov - 20:14

[Mon déguisement à moi? Simple! Une femme! Bref en sa soeur jumelle, sans trop le vouloir. XD Un petit truc pour se faire pousser une poitrine et voilà! Le tour est jouer!]

Nobuo entra dans la pièce, légèrement intimidé. Le Serdaigle était toujours bien différent des autres dans sa manière d’être, mais poussé le tout jusqu’à porter des vêtements de sa jumelle! Voilà tout un exploit pour lui. Quoi qu’il le faisait souvent pour l’amuser lorsqu’ils s’ennuyaient. À présent, il avait ses longs cheveux détachés et il avait un ruban blanc dans ses cheveux, avec une grosse boucle sur sa tête. Comme vêtement, il avait choisit quelque chose de plutôt sexy disons. Comme il était très frêle et qu’il était plutôt pas très masculin disons, la chose donnait un résultat débile... Nobuo était une jeune femme! Il portait un ensemble plutôt sympa qui d’une façon, lui allait bien. Lui qui aimait tant le jaune! Il avait un collet spécial jaune carôté avec une cravate noire qui accompagnait celle-ci. Pour le reste, il portait un top de la même couleur, plutôt serré d’ailleurs, avec des manches noires plutôt courtes avec de la dentelles au bout. Pour compléter l’artillerie, il portait une jupe courte, très courte... De couleur noire également avec de la dentelle comme finition également. Des gants noirs aux doigts pour finir avec des bonnes à sa soeur à talon haut également de couleurs noir! Bref, Nobu était complètement dingue.

Silencieux, il était tout près de l’entrée, il attendait sa meilleure amie, sa belle et tendre Hannah! En attendant, il décida d’aller se prendre un verre de jus de citrouille.
Revenir en haut Aller en bas
Pandora Hampton
Angel of Dawn
Infirmière de Poudlard

Angel of DawnInfirmière de Poudlard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 89
Localisation : Dans la Réalité des Limbes...
Emploi/loisirs : Infirmière à temps plein...
Humeur : Mélancolie...
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Halloween 1991-1992   Jeu 5 Nov - 21:01

Pandora
était au bar, et s’occupait, avec quelques autres professeurs, de servir des
boissons aux élèves du Collège. Elle portait une longe robe bouffante d’un
rouge sombre de sang séché, et son déguisement d’Halloween comportait une
magnifique paire d’ailes légèrement translucides. Tout ceux qui ignoraient
quelle était leur véritable nature ne pouvaient que penser qu’elles étaient le
résultat d’un sortilège particulièrement réussi. L’aide-infirmière avait le
regard perdu dans le vague, comme toujours, et pourtant, en y regardant de
près, on pouvait voir que ses yeux profonds s’arrêtaient sur chaque personne
présente dans la salle, à la recherche d’un visage…


Revenir en haut Aller en bas
http://whisper-of-pleasure.over-blog.org
Rutsuku Fushin
Diable du Carnage
5eme Année

Diable du Carnage  5eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 937
Age : 30
Localisation : Inconnu de la société mais que tout le monde a
Humeur : ...
Date d'inscription : 17/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: Humoculus
Pouvoirs: Hacking de Cerveau
Biographie:

MessageSujet: Re: Halloween 1991-1992   Jeu 5 Nov - 21:19

A peine arrivé dans la Grande Salle qu'il avait déjà envie d'en partir, vite fait et bien fait. Il n'avait pas ça à faire. Il n'avait pas de temps à perdre en des futilités pareilles. A quoi servait ces réjouissances ? A rien, selon les pensées du jeune adolescent. Rien que dans les temps normaux, les élèves étaient en règles générales contents d'être ici... Mais pas Rutsuku. Il n'était là que par promesse. S'il avait eu le libre choix, il n'aurait même pas foulé ces terres puant la paix et la tranquilité selon lui. Il était fait pour le carnage, le chaos et les horreurs de la guerre. Les temps de paix étaient trop pénibles pour lui. Heureusement que le monde était complètement instable depuis la Seconde Guerre Mondiale, et plus depuis la Chute du Mur de Berlin... De nouveaux conflits se créeraient toujours, de toutes manières. Il n'avait plus que trois ans à tenir, avant de regagner ce monde qui était le sien.

Alors, ces éclats éphèmères de festivités paraissaient bien fades pour lui. Tant qu'il se tenait scrupuleusement à ses règles de conduites, il éviterait d'être déçu. Tant qu'il éviterait les personnes, il évitera de nouvelles tragédies. Et surtout, il évitera sans aucun doute à oublier ce qu'il avait apprit et sa nature même. Ce n'était pas un innocent, c'était un coupable. Ce n'était pas un élève, c'était un soldat. Et ce n'était pas un enfant, c'était un mercenaire. Tout cela le rendait différent du monde d'origine... Si seulement il n'y avait que cela. Mais il se complaisait dans cela. Non, il ne louait pas sa différence, il glorifiait qu'il vivait dans un monde indispensable à la vie, que le commun des mortels ne pouvaient imaginer une seule seconde.

Personne ne le comprendrait, et il s'en fichait carrément. Les gens n'avaient que deux choix... soit fuir, soit subir les conséquences d'une machine à tuer.

Ce qu'il doutait arriva, bien entendu. Comment cela pouvait-il être autrement ? Une fillette l'aperçut et s'approcha de lui. Même déguisé, il se souvenait d'elle. Il l'avait déjà croisé quelques fois dans les couloirs. Et pour le peu qu'il allait dans la salle commune, ce n'était pas là-bas qu'il s'en souvenait le mieux... De toutes façons, tout le château le rendait malade, de par son atmosphère, et même les personnes. Il préférait nettement les lieux isolés et même désolés, comme la Forêt Interdite. Au moins, il était dans son élément. Il serait toujours une bête sauvage dans un corps d'homme.

Mais, plus elle s'approchait, plus ses émotions et ses sentiments l'attaquaient. Personne ne dédaignait de le laisser tranquille ? Il en avait déjà assez de devoir supporter à longueur de temps ce pouvoir des plus éprouvants. Il ne voulait rien savoir des choses que ressentaient les autres. Ce n'était pas ses affaires. Mais, il était comme un caméléon... Un capteur de sentiments et d'émotions qui évoluait ensuite en capteur de pensées et de souvenirs. C'était même un des aspects qui le faisait le plus souffrir. Plus il cotoyait les gens, plus il se sentait une copie d'eux-même... et plus il perdait le peu d'humanité qu'il avait. Et s'il perdait le peu qui le rendait humain, il ne pourrait plus tenir cette promesse avec cette dette trop lourde pour ses frèles épaules.

Vu qu'il faisait tout pour éviter les autres, il se fichait de savoir comment s'appelait la personne... Mais, si elle restait assez longtemps, ou si elle avait le malheur de le toucher, il le saurait, ainsi que tous ses secrets les plus profondément enfouis.

Elle s'installa à côté de lui. Rutsuku n'avait pas le droit de lui ordonner de se mettre ailleurs. Il n'était pas le dirigeant ici. pourtant, il ne fallait pas croire un pas immense de sociabilisation de la part de cet adolescent-soldat. Oh que non ! Ca lui évitait simplement une réprimande de la part du corps professoral tout entier... pour une fois. Puis, si ça pouvait le rendre plus malade pour partir au plus vite, il n'allait pas cracher dessus. Pourtant, la dernière phrase du Choixpeau refaisait surface :

pensez-y deux fois avant de refuser une personne qui proprosera d'être votre ami ...

Ridicule ! Jamais il ne sera ami avec quelqu'un. Plutôt mourir que de revivre ça ! Puis, personne ne pourrait le juger. Personne ne pourrait le comprendre. Personne ne pourrait même comprendre comment il fonctionne. Non, il était seul, et il comptait le rester...

"Vraiment mortel, ce truc…"
"Ridicule."

Rutsuku avait parlé de sa voix qui commençait à muer en baryton... Une voix glaciale, distante, cruelle même. Même sa voix commençait à être un rempart infranchissable de son âme embourbée dans les ténèbres les plus visqueuses.

"Et un qui se travesti... Ce monde a perdu la dernière lueur de crébilité que je lui accordais..."

Le jeune mercenaire avait vu le jeune Serdaigle, travesti en fille. Il savait que certains soldats avaient développés des goûts de transexuels... Mais ça, c'était à cause des aléas de la guerre. Avec l'horreur quotidienne, ce n'était pas surprenant qu'énormément pétait un cable. Mais là... Rien n'expliquait un tel changement. Cela dépassait la compréhension, et même la logique de l'adolescent. Et, en voyant le jus de citrouille, servit par l'infirmière ; il la connaissait légèrement vu qu'il était souvent allé à l'infirmerie pour divers problèmes de santé ; il était déjà malade. Et avec la personne à ses côtés, c'était déjà une torture violente qui commençait. Mais si cela pouvait, ne serait diminuer, cette dette sans fin... Il serait capable de le supporter un peu.

*Foutue promesse...*
Revenir en haut Aller en bas
http://novaslash.free.fr/sher/
Zipporah Blackwood
Assistante d'Ollivander
5eme Année

Assistante d'Ollivander  5eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 382
Age : 27
Date d'inscription : 14/08/2008

Fiche Du Personnage
Race: Humaine ascendance Feu-Follet
Pouvoirs: Pyrokinésie
Biographie:

MessageSujet: Re: Halloween 1991-1992   Jeu 5 Nov - 21:47

(HRP : si tu te souviens bien, Pandora n’a pas d’esprit ni de sentiments à proprement parler. Elle est un grand vide, pour Rutsuku. Ce qui, finalement, ne doit pas être beaucoup plus agréable que le reste. J’aime pas le vide…)

Attendant, sans grand espoir, une réponse de Rutsuku, Zippo avait allumé une petite flamme dans sa main, et la modelait à sa guise. Une femme, un monstre tentaculaire, un diablotin dansant, pour finir sur une sphère parfaite, réellement lisse, mais dont personne à part elle ne pourrait caresser la douceur infinie sans souffrir de grandes brûlures. Elle trouvait cela injuste. Être capable de choses vraiment exceptionnelles, sans pouvoir les faire partager au monde. Un jour, elle le savait, personne ne remettrait ses capacités en cause sans en subir les conséquences. Et ces conséquences pourraient être douloureuses. Elle avait déjà imaginé, en rêve, tout ce qu’elle pourrait faire subir à ceux qui la contrediraient, qui l’empêcheraient d’aller au bout de ses projets. Une vague de fureur s’était emparée d’elle, et elle avait fermé son poing sur la boule de feu. On pouvait voir des flammes s’échapper d’entre ses doigts clos, bleus, chaudes, et dangereuses…

Rutsuku mit tant de temps à lui répondre que, lorsqu’il le fit, Zipporah ne put s’empêcher de légèrement sursauter. En même temps elle ouvrit la main et la flamme qu’elle contenait s’envola quelques secondes avant de s’éteindre. Il avait bien l’intonation froide et distante à laquelle elle s’attendait, et ne retint aucunement le petit sourire de victoire qui apparut alors sur ses lèvres. Cette approche indirecte lui avait peut-être permis de s’approcher de ce garçon que la plupart des gens évitaient. C’était pour elle une victoire personnelle, un pas en avant dans ses projets et vers sa destinée qu’elle savait si grande. Il ne dit pas grand-chose, parla du garçon travesti qui attendait un peu plus loin. Au premier coup d’œil, elle ne pensait pas que c’en était un. Elle avait cru à une fille assez vulgairement habillée, et rien de plus. Un petit rictus de dégoût se dessina sur ses lèvres.

-C’est n’importe quoi… Je n’ai pas droit d’accès aux livres de la réserve, et lui peut se déguiser en femme ?
Revenir en haut Aller en bas
http://tea-rapy.tea-party.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Halloween 1991-1992   Jeu 5 Nov - 22:21

Hannah avait eu un grand mal à trouver son costume, c’était pas facile à trouver tout ses trucs. En gros, elle était dans un grand costume de banane, mais pas n’importe qu’elle genre de banane. Han avait en prime un grand chapeau noir haute forme, des gants blancs très distingués et elle tenait une canne. À son œil gauche elle portait un monocle et elle avait des bottes exagérément trop larges. Elle c’était inspirée de l’arachide sur les sacs d’elle ne sait plus qu’elle compagnie et avait pensé à Nobu en même temps. Il faisait très chaud dans une banane, elle comprenait pourquoi les bananes se faisaient peler avant d’être manger, c’est pour avoir un peu d’air frais avant de mourir. Elle cherchait la salle du ball en question, bien sûr, même si elle était capable de s’orienter dans Poudlard, elle avait ses moments de faiblesses et à cet instant... Elle ne trouvait pas. Donc une banane géante était perdue dans Poudlard. Elle demanda son chemin à un petit chien et réussit à s’orienter grâce au lézard qui était avec le chien. Donc la grosse banane qu’était Hannah, fini par se rendre compte qu’elle était très loin de la salle en question. Sur le chemin elle croisait plusieurs choses, comme un tube de dentifrice, un cupidon etc. Han fini après sa longue et pénible marche à trouver l’endroit. Hetzer était sans doute le fruit le plus en forme de Poudlard. Elle entra dans la salle et cherchait Nobu du regard... Elle cru ne pas le voir, mais elle voyait sa sœur, qui n’était pas déguisée, peut-être Naya savait où était son frère. Elle se dirigea vers la sœurette de son meilleur ami. Elle tapota son épaule en lui demandant: “ Nami, tu aurai pas vue Nobu... Et pourquoi tu est pas déguisée ?”. Dit-elle à ce qu’elle pensait être la sœur de Nobu... Elle aurai surmenât une grande surprise. Elle allait sans doute faire une crise de cœur en apprenant la nouvelle.Elle était intriguée, où pourrai être Nobuo... Surement pas perdu comme elle... Elle espérait pouvoir au moin savoir si il viendrait, sinon sa risquait d'être barbant comme soirée sans son petite Nobu. Elle avait crue remarquer en entrant que certains avaient mit de gros efforts dans les costumes, certains étaient simplement à couper le souffle... Comme d'autre faisaient piter c'était incroyable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Halloween 1991-1992   Jeu 5 Nov - 22:31

Le jeune garçon fut automatiquement sous le charme de cette belle... Non magnifique banane! Automatiquement, il eut un regard admiratif et l'eau lui montait à la bouche. "... Hannah! Tu est une banane!!" cria Nobu qui automatiquement lui sauta dessus pour lui faire un câlin.

"Oh fait, je ne suis pas Nami, mais bien Nobuo! Héhé... Alors, tu me trouves comment? C'est réussit non?" Le beau blondinet eux un petit rire amusée tandis qu'il était à présent tout souriant et vraiment heureux. "Il y à pleins de bonbons à la table, viens." il lui prit la main et l'entraînna vers les bonbon.

Plus il seraient loin de ces foutus serpentard, plus il se porterait mieux!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Halloween 1991-1992   Jeu 5 Nov - 22:39

Meru entra dans la pièce tranquillement. Pour l'occasion, elle était déguisée en ange déchue. Sa robe était élégante d'un rouge sang. Sur sa tête, elle avait une rose rouge . Bref, elle était vraiment très belle pour l'halloween. Bien sûr, elle n'allait pas faire ça très souvent! C'était simplement car elle n'avait pas trop le choix de se camoufler avec la foule et également car elle se devait d'être sage. C'était ça où elle était renvoyé à nouveau.

Jusqu'à présent, la vampire n'avait pas eu l'occasion de rencontrer les gens. Elle n'avait aucun ami mis à part cette petite fille très agréable qu'elle avait rencontré. Le jour où son père l'avait giffler devant tous le monde.

Tranquille et calme comme toujours, elle entra dans la pièce et observa les gens. Elle avait entendu dire qu'il y avait ses cousins cette année qui venaient ici. En quel honneur? Elle se le demandait bien. Tout ça pour dire qu'elle était maintenant debout près d'une fenêtre, seule et silencieuse. Elle ne faisait que jouer avec le masque qui complétait son déguisement. Ce dernier était dans sa main gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Rutsuku Fushin
Diable du Carnage
5eme Année

Diable du Carnage  5eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 937
Age : 30
Localisation : Inconnu de la société mais que tout le monde a
Humeur : ...
Date d'inscription : 17/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: Humoculus
Pouvoirs: Hacking de Cerveau
Biographie:

MessageSujet: Re: Halloween 1991-1992   Jeu 5 Nov - 23:06

(HRP : je m'en souviens parfaitement. Mais Rutsuku est souvent allé à l'infirmerie pour des problèmes de santé qui seront développés... maintenant XD)

"C’est n’importe quoi… Je n’ai pas droit d’accès aux livres de la réserve, et lui peut se déguiser en femme ?"

Le Serpentard avait décidé de ne pas lui répondre. Après tout, il commençait à voir dans son jeu... Du moins, pourquoi elle était venue à lui. Ce genre de vautour essayant de se faire remarquer et de s'aglutiner à ceux qui avaient quelque chose de spécial, pour leur propre ambition. De l'hypocrisie absolue. Cela avait le don d'énerver davantage le chien de guerre. Voilà une personne qui n'irait pas loin dans la vie, puisque son monde n'était qu'illusoir. Il fallait toujours regarder la vérité en face, et l'accepter au plus profond de soi... Ou faire soi-même les efforts nécessaires pour être ce qu'on aspire au plus profond.

Il la regarda du coin de l'oeil, à jouer avec du feu... L'enfant-soldat aurait bien voulu sortir une cigarette et l'allumer. Mais, il n'avait pas eu le temps de me sortir. En réalité, il regardait la flamme avec intérêt. La jeune élève pouvait la toucher sans se brûler. Etait-elle inoffensive ? Ou parce qu'elle avait un pouvoir particulier ? Il ne voulait pas le savoir. C'était la flamme qui l'intéressait... Quel degré de douleur pouvait-elle lui donner ? Avait-elle le pouvoir de brûler sa culpabilité, son péché, sa dette immense ? Pourquoi ne pas essayer, se disait-il ? Cela ne coutait rien, et l'étudiant perturbateur méritait tout cela...

Pourtant, quelques secondes après, une élève déguisée en banane des plus bizarres. Ce n'était pas vrai ! Ils avaient osé ce ridicule absolu. Mais, dans quel monde il était tombé ? Non, cela dépassait tout entendement pour lui. Rutsuku n'arrivait déjà en temps normal pas à comprendre comment fonctionnait le monde normal... Mais là... Ca le dépassait carrément. Depuis quand Halloween rimait avec corbeille de fruit et travesti ? Cependant, c'était pas ça le pire... Lorsqu'il vît que le transexuel montra à la nouvelle arrivée les bonbons...

Son teint commençait à être encore plus livide que d'habitude. Le Serpentard ne pouvait plus rester là. Sans dire un seul mot, il sortit de la pièce à grand pas, sans sortir, tout en se retenant. Cependant, il n'avait pas vu une élève déguisée en ange déchue arrivée et il la percuta à l'épaule... ce qui eût pour effet de voir toute sa vie et toutes les informations en lui.

Et ces mains noires aussi...

En temps normal, il aurait brisé quelques os de cette abrutie d'élève, mais il avait d'autres choses plus urgentes à faire. C'était pour cela qu'il s'éloignait rapidement et à pas rapide, sans courir, de la salle commune.

Non, cette fois, c'était pire que tout ce qu'il avait imaginé. Ils avaient décidés de se liguer tous contre lui ou quoi ?! Et les fruits qu'il avait prit à la cuisine allaient vite être recraché.

Il arriva rapidement aux toilettes les plus proches. Peu importait si elles étaient interdites ou non. C'était une urgence.
Mais voilà que les nausées le prenaient violemment.

Et cette fois, il ne se retint plus. Il baissa violemment sa tête et recracha son repas et sa bile. Il se maintenait en équilibre grace à ses bras sur le mur en face de lui. Peu importait si certains étudiants l'entendaient ou pouvaient le voir, c'était plus fort que lui. Chaque fois c'était la même chose lorsqu'il voyait ou sentait un plat préparé, même froid. Ca le rendait malade. Il en connaissait parfaitement la raison, et c'était la cause de ses plus grands tourments. C'était la cause de sa punition infinie, de sa voie de la rédemption sans fin. Personne ne pouvait et pourrait comprendre. Personne ne pourrait le juger. Son crime était impardonnable, sans aucune voie de pardon. Il se devait de souffrir de cette manière, parce qu'il le méritait.

Comme d'habitude, lorsqu'il vomissait, quelques larmes silencieuses coulaient de ses yeux... parce que ce péché remontait en surface. La Mort ne lui faisait rien, mais ce cauchemar était la seule chose qui l'affectait. C'était à cause de ça qu'il était devenu l'individu qu'il était ce jour-là, qu'il ne pouvait pas se lier à quelqu'un, mais que surtout... il avait choisi en pleine conscience de souffrir délibérément. Personne n'était capable de le juger de ce crime impardonnable. Il devait se l'infliger lui-même... Et aucune personne ne devait le savoir, êtres, créatures ou même objets. Non, c'était un tabou et un secret jalousement défendu.

Cette fois, et comme chaque fois que cela se produisait, il sortit son couteau de guerre et se taillada la main gauche. Le jeune mercenaire serrait fortement ses dents pour éviter de crier de douleurs. Après tout, c'était lui qui s'infligeait ces mutilations. Il n'y avait aucun lieu de crier.

Mais celui qui aurait l'audace de lui adresser la parole ou même de le toucher... Il n'arrivait plus à maîtriser ses instincts meurtriers... tellement que son regard n'était plus que celle d'un tigre mangeur d'hommes et de congénaires. Le même regard que lorsqu'il était sur les champs batailles, juste avant de fondre sur sa proie et l'abattre.

*Putain... Putain de salauds !*
Revenir en haut Aller en bas
http://novaslash.free.fr/sher/
Pandora Hampton
Angel of Dawn
Infirmière de Poudlard

Angel of DawnInfirmière de Poudlard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 89
Localisation : Dans la Réalité des Limbes...
Emploi/loisirs : Infirmière à temps plein...
Humeur : Mélancolie...
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Halloween 1991-1992   Jeu 5 Nov - 23:24

Pandora avait servit les élèves qui le lui avaient demandé. Elle
en avait complimentés deux pour leurs superbes costumes. L'une avait une robe
de princesse sublime, qu'elle avait apparemment cousue elle-même, et le
deuxième s'était si bien arrangé qu'il ressemblait vraiment à une sorte de
zombie dégoulinant de sang et une substance ressemblant réellement à du cerveau
réduit en bouillie semblait s'écouler par ses oreilles. Elle ne connaissait
qu'un moyen de rendre cet effet sur des personnes, et c'était particulièrement
douloureux et surtout, bien peu y survivaient, et ceux qui y survivaient
n'avaient plus assez de cervelle pour réussir à faire pousser leurs cheveux.
L'imagination des élèves la sidérait. Depuis deux ans qu'elle participait à la
fête d'Halloween, elle ressortait toujours le même costume qui n'en était pas
un, puisqu'on pouvait parfois la voir se promener dans le château avec cette
même robe. La fête semblait assez bien se dérouler. Elle gardait un oeil vers
la porte, où s'agglutinait les nouveaux arrivants. Il y avait cette petite
nouvelle, Zipporah, la petite démone aux yeux rouges, qui semblait vouloir
s'approcher de Rutsuku. Pandora sourit distraitement en le voyant répondre à un
mot de la gamine. Un peu plus loin, une banane et une jeune fille aux formes
particulières discutaient et se dirigeaient vers le bar et les bonbons exposés
sur la table.

Une autre élève entrait dans la salle lorsqu'elle s'aperçut que quelque chose
clochait avec Rutsuku. Elle le regarda s'éloigner sans réagir, enter en collision
avec Meru Silverwind, qui portait une robe de la même couleur que la sienne,
avant de se décider à le suivre. Depuis qu'elle connaissait le jeune homme,
elle s'était rendu compte qu'il lui ressemblait, tout en lui étant radicalement
opposé. Elle avait tenté de le percer à jour, jusque là sans réel succès. Il ne
lui faisait pas peur, pas vraiment. Que pouvait-il contre elle? S'il pouvait
enfin la tuer, la détruire, l'anéantir... Elle n'y trouverait que le repos
qu'elle cherchait depuis toujours...

Elle sortit de la salle à sa suite, abandonnant le bar et la bièraubeur
derrière elle, calme et semblait errer, ne pas vraiment savoir où elle allait.
Un petit groupe d'élève qui passait dans le couloir au moment où Rutsuku était
sorti de la salle s'était arrêté pour le regarder vomir. Pandora les chassa
d'un geste de la main, et se pencha vers le jeune homme, en prenant soin de ne
pas le toucher. Sa voix douce résonna, cristalline et semblant venir
d'ailleurs.

-Rutsuku?


Revenir en haut Aller en bas
http://whisper-of-pleasure.over-blog.org
Zipporah Blackwood
Assistante d'Ollivander
5eme Année

Assistante d'Ollivander  5eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 382
Age : 27
Date d'inscription : 14/08/2008

Fiche Du Personnage
Race: Humaine ascendance Feu-Follet
Pouvoirs: Pyrokinésie
Biographie:

MessageSujet: Re: Halloween 1991-1992   Jeu 5 Nov - 23:43

Voyant que Rutsuku ne lui répondait pas, Zipporah haussa les épaules et recommença à jouer avec une boule de feu, dans sa main, tout en observant le jeune homme du coin de l'oeil. Il avait vraiment l'air... elle ne savait pas trop comment le décrire, mais elle comprenait maintenant en partie pourquoi les gens l'évitaient. Il semblait s'offusquer réellement des costumes de la banane et du travesti, alors qu'elle les trouvait juste ridicules, tout comme son costume et lui et son propre costume, mais cela lui importait peu, au final. Elle acceptait de se plier aux règles du jeu si elle jugeait que cela lui permettrait d'avancer. Elle se moquerait des autres pour rendre le tout moins insupportable, et brûlerait les cheveux du premier qui se moquerait de son costume à elle. Non, elle n'irait pas jusque là, sûrement pas. Pour se faire renvoyer? Elle n'osait imaginer la colère de son père, même si elle ne le craignait pas vraiment, elle voulait le garder comme 'outil' de son plan futur. Elle se rassurait dans les pires moments de sa vie en élaborant les plans qui la mèneraient à la grandeur.

Lorsque le jeune homme sortit de la salle, Zipporah le regarda, sans vraiment réagir. Puis elle admira la robe de cette autre fille de Serpentard qu'elle avait croisée elle aussi à plusieurs reprises, puis enfin, l'infirmière de l'école passa devant elle. Elle se décolla du mur, tout en fermant sa main sur la petite flamme, qui s'éteignit, et elle se dirigea vers le bar, se servant d'elle même un verre de punch sous le regard courroucé du professeur d'arithmancie qui allait lui proposer un verre de jus de citrouille. Zipporah ne lui adressa pas un regard ni une parole, et lui tourna le dos, regardant la piste de danse où un squelette dansait avec une sorcière apparemment déguisée en moldue... de pire en pire...
Revenir en haut Aller en bas
http://tea-rapy.tea-party.over-blog.com/
Rutsuku Fushin
Diable du Carnage
5eme Année

Diable du Carnage  5eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 937
Age : 30
Localisation : Inconnu de la société mais que tout le monde a
Humeur : ...
Date d'inscription : 17/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: Humoculus
Pouvoirs: Hacking de Cerveau
Biographie:

MessageSujet: Re: Halloween 1991-1992   Ven 6 Nov - 0:24

[HS : ce post a été fait avec l'accord de Pandora]

La rage et la rancoeur dominaient maintenant son esprit. Le mercenaire sentait même clairement tous ces regards autour de lui, mais cela ne le gênait pas. Ce qui le mettait aussi hors de lui, c'était ce flot incessant de sentiments et d'émotions. Voilà ce qu'il détestait quand il était le centre d'intérêt de tout le monde. Voilà ce qu'il excécrait lorsqu'il était dans une pièce grouillant de monde. Tout cela le rendait fou. Cela le rendait de plus en plus inhumain. Il voulait tellement arrêter cette torture des plus abjectes. Sinon... Ca allait encore se produire... La cause de tous ses problèmes allait encore se répéter. Et ses propres sentiments, effacés par ses instincts. Son humanité disparaissait, et sa partie sauvage s'éveillait. Il se fichait carrément des autres autour de lui, ce qu'ils étaient et ce qu'ils allaient devenir par la suite. Mais l'adolescent n'avait pas envie de briser sa promesse.

Un flot de pensées meurtrières se deversait en lui. Il était quasiment plus capable de raisonner comme un être humain...

*Ne... venez... pas... Eloignez-vous... Je...*

-Rutsuku?

C'était la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Tout instinctivement, le Serpentard arracha le couteau plantée dans sa main gauche et sauta rapidement vers la voix. Dans l'état où il était, il était incapable de reconnaître une seule personne, et même de faire un seul geste lucide. Il n'était plus qu'un animal sauvage, acculé de toutes parts. Il se sentait toujours en danger en ce lieu, et cette explosion d'attitude n'était qu'un résultat de circonstances réunis.

Après de l'avoir plaqué au sol, le jeune soldat donna plus de cent cinquante coups de couteau en direction de sa future victime. Il était complètement méconaissable. Ses iris émeraudes ne semblaient même plus exister. Il était comme un démon en train de jouïr de la souffrance de sa victome, laissant exprimer toute la haine qu'il était capable de faire. Et encore, ce n'était que le début. Rutsuku était un soldat, pas un de ces manants puant la charité et la compassion. Il était ensuite capable de l'étriper, de même de lui sortir les tripes du ventre et de la pendre avec. Ce n'était qu'une idée, mais au niveau torture, il n'était pas lié aux Conventions Internationales. Il n'existait pas aux yeux de la Loi et de l'existence.

Au bout d'un moment, l'adolescent rebelle regagna peu à peu conscience. Il n'avait qu'un vague souvenir de ce qu'il avait fait. Mais, lorsqu'il regardât à ses pieds...

*Je... Je le savais... Je savais que ça arriverait !!!*

Il avait pourtant fait des efforts pour comprendre ce monde... Mais cela était toujours voué à l'échec. Le Choixpeau avait tord. Il n'appartenait absolument pas à ce monde. Non, il vivait toujours dans l'obscurité. C'était une des raisons qui le poussait à rejeter les autres.

Il ne lâcha pas son arme... Après tout, il devait toujours sa vie à son couteau qu'il avait toujours avec lui. Et tant pis si cela allait le faire souffrir après, il devait absolument se tirer de là au plus vite. Pourtant, il avait prévenu tout le monde. Il avait prévenu Dumbledore qu'il était dangereux. Il avait prévenu le corps professoral et tous les élèves qu'ils ne vivaient pas dans le même monde, lui et eux. Il était persuadé qu'une tragédie frapperait tôt ou tard.

Le chien de guerre ne devait jamais maîtriser ses instincts, sous risque de mort plus tard. Il avait tout dit, au début de sa scolarité... Et voilà qu'il venait de briser une existence. Cela ne lui faisait rien... Mais ce qui le contrariait, c'était sa promesse intérieure.

*Cette fois, rien... je ne pourrai pas... tenir cette promesse...*

Sans attendre une seconde de plus, il poussa quelques élèves d'une charge violente de l'épaule. Puis, il brisa une fenêtre du couloir. Il devait sortir le plus vite possible.
Revenir en haut Aller en bas
http://novaslash.free.fr/sher/
Pandora Hampton
Angel of Dawn
Infirmière de Poudlard

Angel of DawnInfirmière de Poudlard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 89
Localisation : Dans la Réalité des Limbes...
Emploi/loisirs : Infirmière à temps plein...
Humeur : Mélancolie...
Date d'inscription : 06/09/2008

MessageSujet: Re: Halloween 1991-1992   Ven 6 Nov - 0:53

Pandora se rendait bien compte du
critique de la situation. Rutsuku était dans un tel état qu’il allait bientôt devenir
dangereux, pour lui-même, même s’il l’était déjà en temps normal, en témoignait
le couteau enfoncé dans sa main, et surtout pour les autres. Elle ne prit pas
le temps de réfléchir à ce qu’il aurait fallu faire, selon les instructions
données par Dumbledore ou d’autres autorités plus haut placées qui régissaient
son Destin. Il fallait éloigner les élèves, c’est ce qu’elle fit. Écartant en
même temps ses bras et ses ailes, elle créa un champ de force qui entoura un
moment elle et Rutsuku, repoussant les élèves assemblés alentour avec une telle
force que seuls les plus lourds ne furent pas jetés au sol, et que les plus
légers étaient expulsés deux ou trois mètres plus loin. Elle n’eu pas le temps
d’espérer qu’aucun ne soit blessé avant de se retrouver plaquée au sol. Entre
le moment où elle avait prononcé son nom, et celui où elle se retrouvait au
sol, il ne s’était déroulé qu’une seconde…





Elle sentit le couteau lui
transpercer l’abdomen, encore et encore. Elle ne ressentait aucune douleur,
mais la surprise de se contact froid sur sa peau, de sentir ce corps étranger
en elle, lui fit pousser un hurlement strident, tel que personne n’en avait
jamais entendu. Elle n’avait pas mal. Le couteau la transperçait, encore et
encore, déchirant sa peau, tandis qu’elle restait lucide. Sa robe d’un rouge de
sang ne laissait pas voir aux élèves qui criaient tout autour d’elle et de son « bourreau » qu’elle ne saignait pas. Les seules taches de
sang projetées sur l’ivoire de son visage étaient le sang de Rutsuku, coulant
de sa main meurtrie. Les yeux grands ouverts, elle contemplait, maintenant
silencieuse, le visage de la chose qu’il était devenue dans sa fureur et sa
détresse. Il était méconnaissable. La haine et la jouissance pouvaient s’y lire
comme en un livre ouvert.





Au bout de ce qui sembla aux
élèves épouvantés une éternité, mais de seulement quelques secondes aux yeux de
Pandora, Rutsuku revint à lui, horrifié de ce qu’il venait de faire. Elle n’eut
pas le temps de lui laisser voir qu’elle était en vie, de bouger, de lui faire
un signe, de lui parler simplement, avant qu’il ne s’enfuie. Il brisa une
fenêtre pour s’échapper au plus vite, et Pandora, se releva, ne portant aucune
attention aux élèves qui s’étonnaient de la voir se relever comme si de rien n’était.
Elle ne ressentait aucune douleur. Ce ne fut que bien plus tard, lorsqu’elle
retira sa robe en lambeau pour se changer, qu’elle s’aperçut que sa peau était
dans le même état que sa robe, et mettrait bien du temps à se remettre.
Ignorant, donc, ce qui se déroulait autour d’elle, elle suivit Rutsuku dans sa
fuite, décidée à lui faire voir qu’elle était saine et sauve, et à le ramener
au château, en lui proposant un marché…

[Suite ---> Forêt Interdite avec Rutsuku]


Revenir en haut Aller en bas
http://whisper-of-pleasure.over-blog.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Halloween 1991-1992   Dim 8 Nov - 4:06

Sur le coup, elle fut surprise que Nami agisse comme cela... Elle aimait les bananes elle aussi ? C’était de famille ou quoi ? Malheureusement, Han n’était pas au bout de ses surprises, oh que non. Elle ne pensait pas que la personne face à elle n’était pas la bonne de la famille... Sa parole lui fit enlevée un court instant. Réussit... n’était tout simplement pas le mot... Comment avait-il trouver le courage d’enfiler tout cela. Elle fit pris d’une vague de chaleur, lors du câlin de Nobu... Elle était contente certes, mais c’était troublant, surtout à cause du sexe déficient de Nobu dans le moment. Elle finit par avoir le fixe sur la poitrine de Nobu, pourquoi... pourquoi devait-il en avoir des plus gros qu’elle ? Elle les tapota d’un doigt. “ Ils sont vrai ?” Dit la petite banane perdue dans ses pensées et ses questions. Elle n’avait même pas eu conscience de la scène qui se passa dans la salle, trop porter sur Nobu et son costume troublant de vérité. “ Au moin, ça te va bien. Mon petit malaise va passer quand je m’aurai habituée.” Elle fut plus porter sur la petit scène lorsqu'un cri arriva à ses oreilles, avant même de comprendre, elle vit une dame se faire poignarder. Il n'y avait pas de sang, alors elle n'avait pas trop l'impression que c'était vrai. La vérité lui monta en plein visage quand le Serpentard se jeta dans la fenêtre. Elle se tourna vers Nobu, ayant oublier son costume. " Hey tu pense que c'est vrai ?!" Elle ressentit encore un petit malaise quand elle revit le costume, moin important que le premier malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Halloween 1991-1992   Dim 8 Nov - 4:14

Le petit garçon blond avait plutôt apprécier de la voir ainsi aussi troublé. C'était en plein le but recherché! Cependant, il fut surprise lorsqu'elle le toucha. En effet, c'était des vraies... magiquement crées bien sûr! "Hm... oui. Tu sais, la magie est utile parfois. " fit remarquer le Serdaigle qui depuis le début fixait et observait Hannah... Lorsqu'il y eut l'incident, il ne remarqua rien, tellement il était difficile pour lui de se concentrer sur sa mission principale... Ne pas manger Hannah... elle avait l'air si appétissante!

"Hannah... tu est vraiment la plus... belle de toute les bananes du monde! " ce dernier ne put retenir ses gestes qu'il la prit dans ses bras de nouveau avant de lècher la joue de cette dernière. Oui, les bananes le rendent fou. Par après, il la serra plus contre lui et cacha son visage au cou de sa meilleure amie. "Hmm... et tu gouttes mieux que toute les bananes du monde! Et tu sens mieux que toutes les bananes du monde!" Visiblement... Nobuo était en extase total! Il avait terriblement envie de lui dire d'autre chose, du genre qu'il l'aimait beaucoup, autant qu'elle gouttait bon et était jolie, mais se retint tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Zipporah Blackwood
Assistante d'Ollivander
5eme Année

Assistante d'Ollivander  5eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 382
Age : 27
Date d'inscription : 14/08/2008

Fiche Du Personnage
Race: Humaine ascendance Feu-Follet
Pouvoirs: Pyrokinésie
Biographie:

MessageSujet: Re: Halloween 1991-1992   Lun 9 Nov - 14:13

Zipporah avait entendu au dehors de la salle le cri de Pandora, et s'était précipitée pour voir ce qui se passait. Elle vit Rutsuku s'élancer au dehors, et ensuite Pandora se relever et le suivre... Après quelques instants, certains élèves se mirent à rire et à applaudir. Un élève s'exclama:

-Super, leur animation d'Halloween! on y aurait presque cru!

Zipporah se mit alors à rire avec les autres élèves, puis retourna dans la salle, se dirigeant vers le bar où elle demanda une Bièraubeurre.
Revenir en haut Aller en bas
http://tea-rapy.tea-party.over-blog.com/
Asita Bhima
Calme Terrible
Professeur d'Histoire de la Magie

Calme TerribleProfesseur d'Histoire de la Magie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1356
Age : 30
Date d'inscription : 23/04/2008

Fiche Du Personnage
Race:
Pouvoirs:
Biographie:

MessageSujet: Re: Halloween 1991-1992   Sam 14 Nov - 22:07

Nous étions le lendemain de mon arrivée à Poudlard. Je m'étais mis dans le pétrin à plusieurs reprises face à l'autorité. Puisqu'on célébrait Halloween en ce moment, il me vint à l'idée de cacher ma véritable identité. C'est pour cela que je me suis enfermé dans une salle vide où j'ai pris une marmite puis quelques ingrédients pour concocter une potion. Quelques instants après l'avoir fabriquée, je l'ai bue d'un trait et je me suis approché d'un miroir qui se trouvait près de l'entrée. J'étais dans une sorte de remise où l'on mettait des décors et des déguisements en tout genre, ce fût facile pour moi de compléter mon illusion. Quelques minutes plus tard, une grande et délicieuse jeune femme entra dans la salle du bal. Si vous avez bien compris, j'étais cette femme. Une simple potion de changement de sexe avait suffit pour qu'on ne me reconnaisse pas. Danny Silverwind serait absent pour le reste de cette soirée.

Il me fallait une nouvelle identité, un alias pour que les gens ne me reconnaissent pas. Je devrais aussi adopter une nouvelle attitude pour fondre dans le moule. Esmeralda? Non... J'avais l'air d'une gitane, mais pas au point d'utiliser un nom aussi cliché. Marie Madeleine? Ai-je l'air d'une pute, moi? Pff! Je sais... Je serais Lola... Avec un accent roumain ou tout ce qui serait sexy... Je roulerais mes R, tiens. Voilà qui me ferait passer pour une drôle de dame, j'en suis sûr. D'ailleurs, il y avait déjà un type qui s'approchait de moi, en train de baver devant ma poitrine, sûrement... Elle n'était même pas volumineuse, pourtant. C'était peut-être mon regard glacial ou bien mon visage d'ange qui l'attirait.

- S-salut Miss... Vous êtes nouvelle?
Me demande-t-il, timide.

- Oui, je viens tout drrrroit de Durrrmstrang. Je suis en visite pour discuter avec le Dirrrecteurrr Dumbledorrrre pour le transferrrrt de l'un de nos élève.

- Oh! Voilà qui est intéressant. Vous permettez que je vous serre un verre de punch?


- Avec joie, Monsieur...

Il me conduit à la table des collations, alors que plusieurs personnes me regardait. Oui, je suis belle, et alors!? J'ai quand même mit de l'effort pour cette transformation, au moins je suis certain que personne ne me reconnaîtra avec cette poitrine et cette nouvelle tête. De plus, l'absence de vous savez quoi entre mes deux jambes me rendait très mal à l'aise. Je ne resterait pas ainsi éternellement, de toute façon. Il fallait simplement que je passe une soirée calme ici, en compagnie des gens de tous les âges. Je me fondrais au groupe s'il le fallait, mais il fallait d'abord et avant tout que j'évite de me faire repérer... Surtout par ma sœur Lu. J'ignore si elle participe à cette soirée et en quoi elle est déguisée. Mais je suis certain qu'elle-même n'arriverait pas à me reconnaître.


On se fume un pétard ?
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-libris-umbra.forumactif.us
Matthew Hawkins
Lord Asmodeus
6eme Année

Lord Asmodeus  6eme Année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 336
Age : 34
Localisation : Quelque part dans le Nord de la France
Emploi/loisirs : Disquaire en VPC et écrivain peu inspiré
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 16/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: Incube
Pouvoirs: Hypnose léger avec bonus d'efficacité sur les personnages de sexe féminin
Biographie:

MessageSujet: Re: Halloween 1991-1992   Dim 15 Nov - 11:51

Pour rien au monde Matthew Hawkins n'aurait raté la soirée d'Halloween. S'étant simplement revêtu de ses vêtements habituels, et maquillé d'un corpse paint, il n'avait pas cherché à fabriquer un costume particulièrement abouti. Après tout, il lui fallait quelque chose de facile à enlever au cas où il concluait ce soir. Et vu son entourage, il y avait peu de chances qu'il repartît seul ce soir. En fait la plus grande difficulté sera de trouver un coin tranquille où lui et son dîne... sa conquête ne seront pas dérangés par les rondes de Rusard...

"Je suis cerné par des bombasses, c'est que du bonheur TT__TT"

En parlant de bombes, il y en avait une atomique près du buffet. Par atomique, ne comprenez pas qu'elle avait une poitrine énorme, loin de là, mais elle combinait une élégance raffinée et un sex appeal détonnant grâce à sa tenue magnifique et une peau d'une blancheur éclatante.

"Une femme de l'Est. Mon plat préféré..."

Elle était déjà avec quelqu'un. Pas grave, il allait pas tarder à dégager... Ce petit gamin pré-pubère eut le malheur de s'éloigner pour aller chercher du punch. Ni une ni deux, Matthew s'interposa entre lui et la jolie Roumaine pour lui arracher les coupes des mains :

"Il y a plein d'autres filles dans cette salle. Va t'en serrer une autre.
- Il y a plein d'autres filles dans cette salle, je vais aller m'en serrer une autre..."

Et sans opposer la moindre résistance, le jeune homme s'éloigna. Ah, ce bon vieux Don Obscur de la suggestion. Sur un esprit faible, on pouvait vraiment faire imprimer n'importe quelle idée...

Matthew se dirigea, les coupes à la main, vers sa proie :

"Bonsoir, gente damoiselle. Votre ami s'est senti mal et à dû quitter les lieux. Mais laissez-moi vous accompagner ce soir, avec la certitude que je saurai vous divertir..."
Revenir en haut Aller en bas
http://apologiedelafolie.kazeo.com/
Asita Bhima
Calme Terrible
Professeur d'Histoire de la Magie

Calme TerribleProfesseur d'Histoire de la Magie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1356
Age : 30
Date d'inscription : 23/04/2008

Fiche Du Personnage
Race:
Pouvoirs:
Biographie:

MessageSujet: Re: Halloween 1991-1992   Dim 15 Nov - 13:31

Je ne suis pas ici pour me faire draguer. Voilà qu'un type tente déjà de me faire la drague en me passant mon verre. Je n'avais plus soif, sur le coup. J'avais froid dans la dos et j'ignorais pourquoi. Ce type ne m'aspirait pas confiance. C'était le moment où jamais de lui tenir tête. Tout d'abord, je déposai mon verre sur une petite table vide, puis je gloussai avec ma petite voix fine. Ensuite, je fis voler mes cheveux vers l'arrière d'un coup de tête pour ensuite me mêler à la foule, je reculai et je ne le quittais pas des yeux, j'en profitai pour prendre un partenaire au hasard, pour commencer à danser avec. Oh, bordel... C'était la vieille bique que j'ai croisé hier lors de ma répartition!

- Bonjourrr, madame,
chuchotai-je en souriant à cette dernière. Voulez-vous bien me rendrrre serrrvice et danser avec moi pourrr cette valse? J'ai un type louche qui essaie de me fairrre de la drrrague et je n'aime pas du tout ça...

- Oh, mais sans problème jeune femme! S'exclama la vieille dame, enthousiaste.

Je ne sus que bien plus tard que son nom était Minerva Mc Gonagall et qu'elle était professeur du cours de transformations. Voilà qui est bien ironique, vis-à-vis mon cas. J'avais perdu de vue l'étrange personnage au visage recouvert de blanc. L'étrangère avec qui je dansais connaissait beaucoup bien cette valse que moi, elle me fit danser sans problème alors que j'apprenais les pas rapidement. Il faut dire que ce n'était pas tous les jours qu'on avait la chance d'apprendre des pas de danses, surtout dans une situation comme celle-ci!

- Vous venez d'où, plus précisément? Me demanda la sorcière qui reconnu mon accent roucoulant.

- De Bulgarrrie... Durrrmstrang pour être plus prrrécise. Je dois discuter avec le Professeurrr Dumbledorrre en perrrsonne d'un sujet qui concerrrne le transferrrt de l'une de nos élèves.


- Ah bon! Voilà qui est une excellente nouvelle! Dit mon aînée alors qu'elle me corrigeait sur ma posture.

La musique classique terminée, les gens de la foule cessèrent de danser. J'avais perdu l'adolescent de vue. Merde... Je décidai donc de rester avec la vieille bique rien que pour montrer mon désintérêt face à la drague. J'avais peur de commettre une bêtise si je restait trop près de cet inconnu. A la demande générale de plusieurs élèves, on passa alors une chanson des Weird Sisters qui fit appel à des pas de danses plus rapides et plus rythmés. Je ne savais pas danser, quel empoté je fais! Surtout que je ne suis pas encore très habitué à ce corps. Je pris une longue et grande respiration, faisant le vide tout autour de moi. Je me concentrai sur la musique alors que la bique continuait essayait de me faire parler de la future élève. Quelle curieuse, cette dame!


On se fume un pétard ?
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-libris-umbra.forumactif.us
Matthew Hawkins
Lord Asmodeus
6eme Année

Lord Asmodeus  6eme Année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 336
Age : 34
Localisation : Quelque part dans le Nord de la France
Emploi/loisirs : Disquaire en VPC et écrivain peu inspiré
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 16/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: Incube
Pouvoirs: Hypnose léger avec bonus d'efficacité sur les personnages de sexe féminin
Biographie:

MessageSujet: Re: Halloween 1991-1992   Dim 15 Nov - 16:09

"Oh oui chérie résiste-moi... Tu ne fais qu'accentuer mon envie de conclure..."

Pendant un temps elle ne l'avait pas quitté des yeux. Pour l'incube c'était une preuve suffisante pour le convaincre qu'il l'intéressait, qu'elle l'assume ou pas. Par contre, la présence du professeur Mac Gonagall risquait de compromettre ses plans. Ces deux dernières années, il avait cumulé pas mal d'heures de colle parce qu'elle l'avait chopé en train de "manger" aux alentours de la salle sur demande... Il fallait trouver un moyen de l'éloigner.

Il choisit de disparaître de son champ de vision quelques instants. Une dizaine de secondes, un élève de première année criait "au feu !" alors qu'un rideau dans le coin de la salle s'enflammait. L'effet escompté eut lieu, Mac Gonagall s'excusa auprès de la belle Roumaine et partit s'occuper de l'incendie.

Comme par hasard, Matthew réapparut derrière elle et l'attrapa pour l'emporter dans la danse :

"Cette musique demande un certain sens du rythme. Laissez-moi vous guider..."
Revenir en haut Aller en bas
http://apologiedelafolie.kazeo.com/
Asita Bhima
Calme Terrible
Professeur d'Histoire de la Magie

Calme TerribleProfesseur d'Histoire de la Magie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1356
Age : 30
Date d'inscription : 23/04/2008

Fiche Du Personnage
Race:
Pouvoirs:
Biographie:

MessageSujet: Re: Halloween 1991-1992   Dim 15 Nov - 17:38

Alors, on veut jouer aux plus malins hein? Pas de panique, aussitôt qu'il me prit contre lui, j'avais déjà ma baguette en main, je pointai cette dernière contre son ventre. Pas besoin de dire la formule, je la connaissais par cœur pour m'être entraîné à mainte reprises afin de la lancer contre des cibles en pailles. Stupéfix. Le sort qui a pour effet d'envoyer une onde assez puissante sur l'opposant, au point de l'assommer. Mais je ne m'arrêtai pas là. Mobilicorpus. Le corps s'envola dans le bol à punch qui se fracassa en même temps que la table. Troisième et dernier sort. Petrificus Totalus. Trois jets de lumières différentes étaient sorties de ma baguette, des sorts inoffensifs pour la plupart. Mais cela attira l'attention sur moi, que je ne le voulais ou non. Minerva Mc Gonagall me regarda, surprise. Elle n'avait pas comprit ce qui s'était passé que déjà j'agressais un élève. Non, je me suis trompé. Elle a bien remarqué le comportement du jeune homme. Elle me fit un clin d'œil avant de me dire :

- Partez, je vais vous couvrir.


- Bonne idée, je vous remerrrcie.

Sans plus attendre, je m'éloignai de la grande salle pour rentrer dans un placard réservé aux concierges. Je sorti d'une pochette un flacon qui allait me permettre de reprendre une apparence masculine. En moins de temps qu'il n'en faut, je redevins un jeune homme. Mais j'avais sûrement cassé l'ambiance festive avec mon attaque contre cet homme. Si ça ne serait pas de l'endroit et de l'autorité, je lui aurait arrangé le portrait à cet imbécile de mec. Je pris une grande respiration avant donner un coup de baguette sur mes vêtements. Quelques instants plus tard, ils furent remplacés par ceux que je portais avant de mettre un déguisement pour femme. Maintenant, je pouvais sortir d'ici tranquillement.

Une foule s'était rassemblée autour de la table fracassé et du gigolo. Ces dernier ne l'avaient pas quittés d'une semelle alors que moi, j'étais sortit de tout ça indemne. Je me faufilai donc dans la piste de danse avec les autres élèves, puis je me mis à danser en compagnie d'une fille de Serdaigle et d'un mec plus jeune de Poufsouffle. Bref, je m'éclatai. Peu importe les réactions de cette ordure, il l'avait bien cherché et il l'avait bien mérité. Ma baguette était toujours à proximité, si jamais j'étais sur le point de me faire attaquer par n'importe quel imbécile comme lui. Encore heureux que je ne sois plus une femme, je commence à comprendre pourquoi tant parmi elles essaient d'éviter les hommes... Des ordures... Des crapules...

- Eh, c'est quoi cette foule près du bar à punch? Demandai-je à la fille de Serdaigle.

- Ah, lui? Un gros nase qui essayait de draguer une femme dans la vingtaine. D'ailleurs, elle est partit dans la direction d'où t'es venu... Tu l'as sûrement croisée.

- Ah bon? Mouais, je vois bien de qui tu parles. Elle avait l'air furax! Déclarais-je en continuant à danser.

Puis je continuai à danser, comme si rien de tout cela s'était produit. Plusieurs élèves m'entouraient, on se mélangeaient, on changeait rapidement de partenaires et on se trémoussait au rythme des Weird Sisters. Il n'y avait toujours pas la moindre trace de ma soeur dans la salle... Dommage...


On se fume un pétard ?
Revenir en haut Aller en bas
http://ex-libris-umbra.forumactif.us
Matthew Hawkins
Lord Asmodeus
6eme Année

Lord Asmodeus  6eme Année
avatar

Masculin
Nombre de messages : 336
Age : 34
Localisation : Quelque part dans le Nord de la France
Emploi/loisirs : Disquaire en VPC et écrivain peu inspiré
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 16/05/2008

Fiche Du Personnage
Race: Incube
Pouvoirs: Hypnose léger avec bonus d'efficacité sur les personnages de sexe féminin
Biographie:

MessageSujet: Re: Halloween 1991-1992   Lun 16 Nov - 0:13

"ça c'est le plus beau râteau de ma carrière. Dieu merci, je suis costumé..."

En reprenant ses esprits, Matthew se rendit compte qu'il avait effectué un sacré vol plané. Il aimait qu'on lui résiste, mais là, c'était pas de la résistance, c'était carrément de la lutte pour sa survie.

"Une fille de Durmstrang hein... C'est ça ouais."

Il y avait du Polynectar dans l'air, ou une potion du même acabit. Mais c'est pas grave, il avait mémorisé l'empreinte olfactive de cette fille, il saura la reconnaître, quelle que soit sa véritable identité...

"Jeune homme, dans mon bureau, maintenant.
- Professeur Mac Gonagall, quelle bonne surprise.
- Vous par contre, vous ne me surprenez guère. Hélas..."

Ce qui était positif avec Melle Mac Gonagall, c'est que contrairement à ce pisse-froid de Rogue, elle ne prenait pas un malin plaisir à humilier publiquement ses élèves, non pas que Matthew risquait quoi que ce soit avec le responsable pédagogique des Serpentard ceci dit, vu sa flagrante partialité. Il sortit donc de la salle de bal, un aller simple pour une leçon de morale et quelques heures de colle en poche.


Dernière édition par Matthew Hawkins le Ven 20 Nov - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://apologiedelafolie.kazeo.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Halloween 1991-1992   

Revenir en haut Aller en bas
 
Halloween 1991-1992
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ex Libris Umbra : le RPG dessous l'histoire de Harry Potter :: Poudlard :: Evènements Spéciaux-
Sauter vers: