Ex Libris Umbra : le RPG dessous l'histoire de Harry Potter
Bonjour, cher invité !

Tu es ici parce que tu aimes l'univers de Harry Potter et que tu voudrais savoir savoir les coulisses de l'Histoire ?

Voici le contexte... Tu es pendant l'année scolaire 1991-1992...
Et si tu pouvais faire de de grands changements ? Que ferais-tu ?

Artisan de mon sort et de celui de plusieurs...
Où chacune de tes actions ont des conséquences sur toi et sur les autres joueurs.


Ex Libris Umbra, où tu suis les coulisses de l'Histoire...
Et où tu peux aussi la changer.

Merci de t'inscrire sur ce forum RolePlay convivial...
Et de laisser ta trace sur le Livre des Ombres.



 
AccueilPortail personnFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nostalgie quand tu nous tiens.

Aller en bas 
AuteurMessage
Miori T. Kernil
Ange Mélancolique
6eme Année

Ange Mélancolique  6eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 224
Age : 26
Emploi/loisirs : Chieuse Profesionnelle
Date d'inscription : 17/05/2008

Fiche Du Personnage
Race:
Pouvoirs:
Biographie:

MessageSujet: Nostalgie quand tu nous tiens.   Mar 3 Nov - 0:40

    C'était totalement étrange de se retrouver entre les murs de Poudlard. Miori n'arrivait décidément pas à s'en remettre. Elle était revenue. Un an d'absence, mais elle était de nouveau là. Déjà dans le Poudlard Express, elle avait eu un temps d'absence, se disant que revenir ici tenait du rêve. Elle se souvenait encore de la fin de sa quatrième année, ou main dans la main avec Kallo, son mari à présent, ils avaient fait leurs adieux au château, décidant de ne plus y mettre les pieds, et de vivre par eux-même. Comme ils avaient été naïfs de penser que la vie serait simple. Simplement parce qu'elle avait une maison et assez d'argent, ils s'étaient crus capables de tout. Oh ils avaient défié le destin mais à quel prix. Maintenant elle était revenue seule et différente. Exit la belle couleur de cheveux roux, et le regard doux. Bienvenue à la couleur de cheveux bleus tirant vers le blanc, et le regard vide. Elle était de retour oui. Mais elle était seule. Un détail qui casse tout.

    Machinalement alors qu'elle se trouvait encore sur le perron elle jeta un regard sur le côté. Un regard vers l'endroit où aurait dû trouver Kallo Kernil, son mari. Mais il n'était pas là. Disparu depuis plus de six mois de sa vie. Stop. Ca faisait si mal d'y penser, et d'en parler. Ca faisait tellement mal de savoir que c'était fini. Toujours mariée, toujours amoureuse, mais seule. Soupirant, elle secoua la tête, rabaissant par ailleurs le capuchon de sa cape sur ses épaules, dévoilant sa chevelure hirsute. Décidément bien trop différente de la jeune fille du passé. Miori compta mentalement jusqu'à trois avant de pousser avec force les portes à doubles battants qui menait dans le grand hall, agitant ensuite sa baguette pour faire rentrer ses valises. Et là elle s'arrêta.

    Oui tout simplement. Parce qu'elle ne savait pas quoi faire. Parce qu'il y avait une chance sur un million qu'on la reconnaisse. Parce qu'elle n'était plus Miori Tsukasa, jeune fille insouciante, courageuse, fière de son état. Non, elle n'était plus rien de tout cela. Elle était juste une élève en devenir. Une élève qui devait vite trouver le professeur Dumbledore. Est-ce qu'il la comprendrait, est-ce qu'il leur pardonnerait ? Serait-il clément ? Mais tout d'abord, est-ce qu'il reconnaitrait en elle, l'ancienne Miori ? Non tout simplement impossible. Soupirante, elle se laissa tomber assise sur deux de ses valises. Autant aller au plus simple. Attendre que quelqu'un vienne. On lui demanderait qui elle est, et elle n'aurait plus qu'à se laisser guider jusqu'au professeur Dumbledore, aussi simple que cela.
Revenir en haut Aller en bas
http://myspace.com/dolly_shu
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nostalgie quand tu nous tiens.   Mar 3 Nov - 0:49

Dumbledore avancait à pas rapide. Il venait de quitter la jeune Blackwood qu'il avait reconduite à la salle de répartition. IL s'apprétait à retourner dans son bureau quand il vit un peu plus loin à l'autre bout du couloir une sihouette qu'il reconnût immédiatement.

Albus accéléra le pas et se retrouva devant la silhouette .

Je vous reconnaitrai du premier coup parmi mille personne ! lui dit-il . C'est bizarre tout de même, j'ai rêvé à vous l'autre nuit ...

Albus lui prit les mains et la regarda chaleureusement.

Mes rêve ne me trompent jamais, je savais que vous reviendriez un jour ...

Albus remarqua que le visage de la jeune femme n'était plus illuminé comme autrefois.

Miori .... dites-moi que tout va bien, implora-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Miori T. Kernil
Ange Mélancolique
6eme Année

Ange Mélancolique  6eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 224
Age : 26
Emploi/loisirs : Chieuse Profesionnelle
Date d'inscription : 17/05/2008

Fiche Du Personnage
Race:
Pouvoirs:
Biographie:

MessageSujet: Re: Nostalgie quand tu nous tiens.   Mar 3 Nov - 1:00

    Elle n'avait pas eu à attendre longtemps. Elle n'avait pas eu le temps de prier, de remettre ses pensées en place, ou encore de se laisser aller au souvenir. Elle l'avait vu passer devant elle, au loin. Qui donc ? Son espoir. Le professeur Dumbledore. Alors qu'elle avait voulu le héler, tandis qu'il devait se diriger vers son bureau, il s'était alors avancer vers elle. Machinalement, elle s'était levée pour le saluer, un peu inquiète, son visage ne reflétant pourtant pas grand chose, quand elle entendit les mots du professeur. « Je vous reconnaitrai du premier coup parmi mille personne ! » Que ça faisait du bien d'entendre cela pensa-t-elle ne pouvant s'empêcher de sourire, son visage retrouvant un instant sa douceur perdu. Un simple instant et pourtant. « C'est bizarre tout de même, j'ai rêvé à vous l'autre nuit ... » Etrange en effet, mais elle se garda bien de le dire, elle avait tellement de respect pour ce professeur.

    « Professeur. » murmura-t-elle, un sourire aux lèvres, un petit sourire presque imperceptible mais là.

    Se laissant prendre les mains, elle ne détourna pas le regard, se contentant de sourire pour le moment, les mots lui manquant. Et puis elle aurait eu l'air bête à ouvrir la bouche sans qu'un mot ne sorte. Ce n'était pas vraiment le moment de jouer au poisson non ? « Mes rêve ne me trompent jamais, je savais que vous reviendriez un jour ... » Oui il avait sans doute raison. Parce que Poudlard était la maison de tous les sorciers. Poudlard était également sa maison à elle. C'était là qu'elle avait réappris à vivre après tout. Elle n'aurait pas pu rester aussi longtemps dehors. C'était aussi simple que cela, mais ça faisait mal de l'admettre.

    « Miori .... dites-moi que tout va bien » A cet supplique, le visage de la jeune fille se tordit dans un rictus de douleur. Etait-elle donc si facile à comprendre ? Bon d'accord, il fallait avouer qu'il s'était passé énormément de choses en une année. Tellement de choses que parfois elle pensait juste avoir fait un rêve. Mais l'alliance à son doigt lui certifiait que non, qu'elle était bien là, et qu'elle avait bien vécu un an aux côtés de Kallo, vivant comme des jeunes mariés qu'ils étaient. Même si ce n'était pas un an.

    « Beaucoup de choses se sont passés. Des merveilleuses et d'autres moins. » répondit-elle essayant de se montrer rassurante, ce qui ne devait guère marcher. « Est-ce que ... » commença-t-elle doucement, presque implorante à son tour. « Est-ce que je peux revenir à Poudlard ? »
Revenir en haut Aller en bas
http://myspace.com/dolly_shu
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nostalgie quand tu nous tiens.   Mar 3 Nov - 1:15

Au grand étonnement de la jeune fille, le visage de Dumbledore se durcit et il lui lâcha les mains.

Revenir ? C'est pire que ce que j'appréhendais, dit-il. Nous allons devoir avoir une conversation Miori. Une sérieuse conversation, appuya l'homme.

Malheureusement, je n'ai guère le temps pour l'instant, une cérémonie de répartition doit commencer d'un instant à l'autre. Des élèves ont besoin de moi, vous comprenez ...

En fait Dumbledore donnait ce prétexte pour fuir car il craignait les révélations de la jeune femme. Dans les nombreux rêves qu'il avait fait d'elle, Miori avait toujours un destin tragique. Espérant que la jeune femme n'insisterait pas, il lui ordonna presque;

Faites monter vos bagages par un elfe et installez-vous dans l'aile nord du Château, dit-il. Outre mon assistante, il n'y a personne qui y loge. Vous y serez bien. Nous nous reparlerons d'ici peu.
Revenir en haut Aller en bas
Miori T. Kernil
Ange Mélancolique
6eme Année

Ange Mélancolique  6eme Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 224
Age : 26
Emploi/loisirs : Chieuse Profesionnelle
Date d'inscription : 17/05/2008

Fiche Du Personnage
Race:
Pouvoirs:
Biographie:

MessageSujet: Re: Nostalgie quand tu nous tiens.   Mar 3 Nov - 1:36

    Ce fut bien de l'étonnement qui s'afficha sur le visage de la jeune fille. De l'étonnement quand à l'attitude de Dumbledore. On était passé d'une attitude paternel, à celle d'un professeur strict. Mais l'étonnement fit place à une compréhension douloureuse. Oui elle était partie avec Kallo, oui ils avaient fuis le château et cette vie là pour en vivre une autre, pour tout simplement prendre un autre chemin qu'ils avaient décidés ensemble, mais était-ce un crime ? Bien sûr, elle était également culottée elle en convenait. Après tout, elle était là, demandant à revenir après un an d'absence, après un an sans donner de nouvelle. Elle était là, la bouche en coeur.

    « Revenir ? C'est pire que ce que j'appréhendais. » Ce fut des paroles bien douloureuses pour Miori. Elle n'avait que seize ans après tout. N'avait-elle donc plus le droit de rêver entre ses murs ? N'avait-elle donc plus le droit d'avoir son éducation ici ? Comme cela semblait cruel. Mais les arguments de la jeune fille restèrent non dit, et elle acquiesça douloureusement quand à la suite des paroles. « Nous allons devoir avoir une conversation Miori. Une sérieuse conversation. »

    « Oui, bien sûr ... Je ne m'attendais à autre chose. » répondit-elle simplement, tête basse.

    « Malheureusement, je n'ai guère le temps pour l'instant, une cérémonie de répartition doit commencer d'un instant à l'autre. Des élèves ont besoin de moi, vous comprenez ... » Ce fut presque de la rancœur qu'elle avait dans le coeur. Bien sûr, ses chers élèves. Mais n'en faisait-elle donc pas parti ? N'était-elle donc pas, une de ses chers élèves ? Oh c'était si égoïste de sa part de penser ça, mais elle aussi avait été élève aussi. Elle n'avait pas arrêté ses études pour autant, elle avait eu ses buses, pourquoi était-ce si problématique de la réintégrer à nouveau ?

    « Je comprend, vos chers élèves. » répondit-elle alors d'une voix douce.

    Fausse, fausse. Mais elle était devenue bonne menteuse avec le temps pour ne pas inquiéter les gens. Parce qu'elle ne comprenait pas. Parce qu'elle ne voulait pas comprendre. Parce qu'elle avait envie d'être égoïste pour une fois, mais encore une fois, elle ne cria pas sa colère, et se garda bien de regarder le directeur dans les yeux. Il était Legimens, ne l'oublions pas. « Faites monter vos bagages par un elfe et installez-vous dans l'aile nord du Château. » Au moins, il ne la mettait pas dehors, c'était au moins ça. Non parce que sinon elle aurait été bloquée en Angleterre, elle qui habitait au Japon. « Outre mon assistante, il n'y a personne qui y loge. Vous y serez bien. Nous nous reparlerons d'ici peu. »

    « D'accord. » répondit-elle alors, sa voix n'ayant toujours pas varier de ce ton aimable qu'elle avait abordé dès le début. « Je suis désolée de m'imposer ainsi vous savez. » Continua-t-elle, politesse oblige. « Sur ceux, je vais vous laisser, en attendant de pouvoir vous reparler. Professeur. »

    Elle avait pris congé d'elle-même, saluant le professeur convenablement, avant de se diriger vers l'escalier central. Une fois qu'elle eut le dos tournée, et que son visage fut hors d'atteinte de son professeur, son masque de calme sembla se fissurer, laissant apparaitre un rictus. Elle avait bien changé la Miori si douce et si gentille. Oui, une année change toujours beaucoup de chose. D'un coup de baguette ses valises s'alignèrent à ses côtés, et après un dernier coup d'oeil au professeur, elle commença à grimper les escaliers.

    [Fini ♥]
Revenir en haut Aller en bas
http://myspace.com/dolly_shu
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nostalgie quand tu nous tiens.   Mar 3 Nov - 1:47

Je le savais, je le savais que ça arriverai ... siffla entre ses dents Dumbledore qui se dirigea vers son bureau



[J'ai quitté]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nostalgie quand tu nous tiens.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nostalgie quand tu nous tiens.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ex Libris Umbra : le RPG dessous l'histoire de Harry Potter :: Poudlard :: L'entrée principale-
Sauter vers: