Ex Libris Umbra : le RPG dessous l'histoire de Harry Potter
Bonjour, cher invité !

Tu es ici parce que tu aimes l'univers de Harry Potter et que tu voudrais savoir savoir les coulisses de l'Histoire ?

Voici le contexte... Tu es pendant l'année scolaire 1991-1992...
Et si tu pouvais faire de de grands changements ? Que ferais-tu ?

Artisan de mon sort et de celui de plusieurs...
Où chacune de tes actions ont des conséquences sur toi et sur les autres joueurs.


Ex Libris Umbra, où tu suis les coulisses de l'Histoire...
Et où tu peux aussi la changer.

Merci de t'inscrire sur ce forum RolePlay convivial...
Et de laisser ta trace sur le Livre des Ombres.



 
AccueilPortail personnFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'achat des fournitures { Libre }

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'achat des fournitures { Libre }   Lun 2 Nov - 1:56

Citation :
COLLEGE POUDLARD - ECOLE DE SORCELLERIE

Uniforme

Liste des vêtements dont les élèves de première année devront obligatoirement être équipés :

1) Trois robes de travail (noire), modèle normal

2) Un chapeau pointu (noir)

3) Une paire de gants protecteurs (en cuir de dragon ou autre matière semblable)

4) Une cape d'hiver (noire avec attaches d'argent)

Chaque vêtement devra porter une étiquette indiquant le nom de l'élève.


Livres et manuels

Chaque élève devra se procurer un exemplaire des ouvrages suivants :

Le Livre des sorts et enchantements (niveau 1), de Miranda Fauconnette

Histoire de la magie, de Bathilda Tourdesac

Magie théorique, de Adalbert Lasornette

Manuel de métamorphose à l'usage des débutants, de Emeric G. Changé

Mille herbes et champignons magiques, de Phyllida Augirolle

Potions magiques, de Arsenius Beaulitron

Vie et Habitat des animaux fantastiques, de Norbert Dragonneau

Forces obscures : comment s'en protéger, de Quentin Jentremble


Fournitures

1 baguette magique

1 chaudron (modèle standard en étain, taille 2)

1 boîte de fioles en verre ou cristal

1 télescope

1 balance en cuivre

Les élèves peuvent également emporter un hibou OU un chat OU un crapaud.


IL EST RAPPELÉ AUX PARENTS QUE LES ÉLÈVES DE PREMIÈRE ANNÉE NE SONT PAS AUTORISES A POSSÉDER LEUR PROPRE BALAI.


Mariya regarda sa liste avec attention tout en se promenant dans Londres. Elle avait beaucoup de chose à acheter et se demandait par où commencer. Par contre, rapidement, un sourire se forma sur les lèvres roses de la jeune fille. Poudlard !! Enfin, elle pourrait y aller !! La jeune Mickaels était tellement heureuse qu'elle ne remarqua même pas qu'un Moldu tentait de lire par-dessus son épaule ce qui était écrit sur sa feuille. Elle se retourna et observa le vieil homme d'un regard glacial. Décidément, on n'avait même plus droit aux propriétés privées de nos jours. Ne désirant plus tenter personne, Mariya rangea sa feuille et la fourra dans une poche, sans grand ménagement. Après, elle entra dans le Chaudron Baveur, salua Tom avant de sortir par une autre porte donnant sur un mur de briques. Un sorcier sourit à l'enfant et tapota avec sa baguette magique des briques. Celles-ci se déplacèrent et créèrent une sorte de porte. Mariya se retourna vers l'homme et fit un sourire.

- Gracias. [ merci ]

Mariya observa autour d'elle et regarda sa feuille. Par où commencer ? Elle décida d'y aller par ordre, question de simplicité. Trois robes de travail noires. C'est chez Mme Guipire qu'elle allait trouver cela. La jeune fille marcha et croisa des enfants de son âge qui s'extasiaient devant le nouveau Nimbus 2000. Elle avait toujours aimé regarder le Quidditch, mais elle n'avait jamais essayé un balai. Sa mère s'y était formellement opposé et désirait que sa fille ait au moins une dizaine d'années avant de monter sur un balai. Sortant de ses pensées, Mariya alla chez Mme Guipire et acheta tous ses vêtements. Lorsqu'elle sortit du magasin, elle fit une petite grimace de douleur. La femme qui travaillait là-bas l'avait piqué à quelques reprises avec ses aiguilles. Rebaissant les yeux sur sa liste de fournitures, elle vit toute une liste de livres.

Direction Fleury et Bott.

Mariya continua de marcher dans le chemin de Traverse. Étant une Sang-Pur, ce n'était pas du tout la première fois qu'elle y était venue. Par conséquent, elle s'y repérait très bien. La jeune fille sentit sa bourse dans sa poche droite peser encore lourd. Les fournitures allaient lui coûter cher, mais ça ne lui dérangeait pas. La pire des choses qui pouvait lui arriver, c'est qu'on lui demande d'acheter les '' livres '' de Lockart. Son portefeuille en prendrait un coup, c'était certain. Miss Mickaels arriva finalement devant la librairie. Elle y entra silencieusement. Elle n'aimait pas se faire remarquer. La jeune fille sentit une main sur son épaule et se retourna.

- Puis-je vous aider Mademoiselle ? demanda l'employé.

- Ah, euh.. bafouilla Mariya. J'étais venue acheter mes founitures. Car euh.. Je commences Poudlard cette année, et j'ai peur que tout soit trop dur..

Idiote !!! Tu viens de te ridiculiser !! T'aurais tout simplement pu dire ''En fait Monsieur, c'est que je commences ma première année à Poudlard et je cherches le rayon où je peux trouver mes livres. Pourriez-vous m'aider s'il vous plaît ? ''

L'employé ne fit aucun commentaire au soulagement de Mariya. Ce qu'elle pouvait être stupide parfois.. La jeune fille suivit l'homme qui monta sur une échelle, prit des livres aux couvertures ouvragées, aux pages blanches et d'épaisseurs différentes. Il descendit dix minutes plus tard et donna les livres à l'enfant. Celle-ci le remercia et, vacillant un peu sur le poids des livres, se dirigea vers la caisse. Elle posa les livres, ou les laissa tomber, devant la caissière. Cette dernière rit de bon coeur et fit payer l'enfant. Miss Mickaels sortit en trombe de la librairie. Il lui fallait maintenant une baguette magique.. Machinalement, Mariya se dirigea vers Ollivander. Elle poussa la porte avant d'entrer dans la boutique poussiéreuse. La jeune fille toussa dans sa manche et Ollivander arriva devant elle.

- Euh, bonjour Monsieur, je suis venue acheter une baguette magique,

C'est bien Mari, tu t'améliores.

- Je vois, je vois..

Le fabricant de baguettes magiques se mit à prendre les mesures de Mariya et murmurait à chaque fois ''Très bien''. Il alla ensuite dans un rayon et retourna vers la jeune fille, une boîte longue et blanche à la main. Il l'ouvrit avec délicatesse.

- Bois de chataîgnier et plume de phénix, 24,55 centimètres. Souple et puissante, surtout pour les métamorphoses. Tenez-la en main et agitez un peu.

Mariya prit la baguette et inexplicablement, sut que c'était la bonne. Elle ressentait une chaleur partir de sa main pour se propager jusque dans ses bras. On dirait qu'elle venait de retrouver un de ses membres.Elle agita la baguette et fit flotter la boîte vide dans laquelle elle avait reposé quelques minutes plus tôt. Ollivander approuva et lui annonça que la baguette avait trouvé son sorcier. La jeune fille donna sept Gallions au marchand et quitta les lieux. Elle acheta tout le reste de son matériel et quand elle fut sortie de l'apothicaire, elle se dirigea vers un banc où elle s'assit. Elle regarda le ciel. C'était un après-midi ensoleillé. Mariya sourit.

Vivement que je sois à Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'achat des fournitures { Libre }   Lun 2 Nov - 2:59

Une peu comme la jeune fille aux cheveux noirs, Meru venait tout juste de terminer ses achats également. Elle avait à peine eut besoin d’acheter quelques articles comme elle avait déjà pas mal tout ce qu’il lui fallait. Depuis le début des études de magies, elle avait été renvoyé déjà une fois. Alors à présent, il ne lui restait que Poudlard. Si elle ne voulait pas avoir d’ennuies... Elle sortie de ses pensés lorsque la voix grave de son père la ramena à la réalité.

« Cette fois-ci, tâche de ne pas me faire honte! Poudlard est une très bonne école et c’est la seule qui te reste! Ce qui veux donc dire, qu’il te faudra être sage. » ce dernier était grand et il la regardait d’une façon... Très peu paternel disons. Imaginé le professeur Rogue regardé Harry Potter... Le même regard quoi... « Depuis que je t’ai sur les bras je n’ai que des ennuis! Comment ta mère t’a élevée? » Visiblement furieux, il avait haussé la voix. Ces deux dernier était près de la fillette assise sur le banc.

« Ne parle pas de ma mère comme ça! Qu’est-ce que tu as fais toi pour moi? Rien! Tu ne m’a jamais adressé la parole jusqu’à ce que je te tombe sur les bras! Parce qu’elle est morte... Ma vie était un enfer à cause de toi et maintenant tu oses parler de la seule personne qui m’ai aimé dans ma vie? Je suis heureuse qu’elle ne soit pas là pour t’entendre. » cria furieusement la jeune Silverwind. Aussitôt, un bruit fort se fit entendre. L’homme venait de la giffler là, devant tous le monde.

« Saleté de gamine... Tu as intérêt à ne pas me faire honte à nouveau. Maintenant part si tu veux aller à Poudlard un jour. » Aussitôt, il disparu, laissant l’adolescente seule avec sa valise ainsi que ses quelques livres qu’ils lui manquaient. La joue droit en feu, Meru sentait la rage l’envahir de plus en plus. Comme elle détestait son père! Ce stupide! Elle avait de la chance d’être transférer à Poudlard ainsi... Cette fois... Non elle ne voulait pas être renvoyé encore. Moins elle le verrait, mieux sa irait. Sans se soucier des gens autour d’elle qui la regardait en chuchotant, elle alla s’asseoir, sur le même banc que l’inconnue. L’ignorant totalement, elle était là.... Silencieuse à observer ses deux pieds. Les gens autour ne l’approchait jamais en général et elle savait déjà que bientôt cette fille à côté d’elle, allait quitter son banc. Après tout, tous le monde avait cette réaction avec elle. Pourquoi? À cause de son père encore. Cet allemand vampire fou! Par sa faute, elle était maudite et sa vie était l’enfer sur terre.

Voilà ce que vivait Meru lorsqu’elle était en présence de son père. Coup, honte et chagrin... Jamais elle ne parlait en temps normal, mais il avait oser parler de sa mère et ça... Meru ne le pardonnait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'achat des fournitures { Libre }   Mar 3 Nov - 0:58

Mariya sentit une goutte rouler sur sa joue et regarda le ciel. Il commençait à pleuvoir légèrement. Elle sourit de contentement, et tendit son bras droit en avant d'elle. Une petite goutte de pluie tomba dessus, mouillant sa main. La jeune Mickaels rapprocha son bras d'elle et grâce à son pouvoir de contrôle de l'eau, fit une minuscule sculpture, d'à peine un centimètre de haut, dans sa main. Une larme de phénix. Mariya l'observa, songeuse. Par contre, une forte voix la tira de sa profonde concentration. La jeune fille fut si surprise que la goutte d'eau reprit sa forme liquide et tomba à terre.

- Cette fois-ci, tâche de ne pas me faire honte! Poudlard est une très bonne école et c’est la seule qui te reste! Ce qui veux donc dire, qu’il te faudra être sage. Depuis que je t’ai sur les bras je n’ai que des ennuis! Comment ta mère t’a élevée?

Silencieusement, telle une ombre, Mariya releva ses yeux bleus et observa l'homme. Il regardait une adolescente, peut-être de 16 ou 17 ans, d'un air.. peu paternel. Miss Mickaels n'avait jamais vu un tel regard, ne connaissant pas encore Severus Rogue, le maître des potions et directeur de Serpentard de l'école de sorcellerie et de magie de Poudlard. Le regard que l'homme adressait à l'adolescente était tout simplement impossible à décrire pour une fille qui avait été autant aimée que Mariya Mickaels. Cette dernière continua d'observer, sans pouvoir vraiment agir.

- Ne parle pas de ma mère comme ça! Qu’est-ce que tu
as fais toi pour moi? Rien! Tu ne m’a jamais adressé la parole jusqu’à
ce que je te tombe sur les bras! Parce qu’elle est morte... Ma vie
était un enfer à cause de toi et maintenant tu oses parler de la seule
personne qui m’ai aimé dans ma vie? Je suis heureuse qu’elle ne soit
pas là pour t’entendre.


Mariya était heureuse que l'autre fille se défende contre cet horrible homme qui ne connaissait sûrement pas les vertus de gentillesse et compassion. La main de l'homme se leva et un bruit fort se fit entendre. Mickaels se recroquevilla sur le banc, comme si elle voulait prendre le moins de place possible. Comment pouvait-on gifler quelqu'un ? Il avait vraiment.. il avait vraiment giflé la fille. Était-ce possible de le faire ainsi, sans aucune considération, devant un nombre aussi élevé de sorciers ?

-
Saleté de gamine... Tu as intérêt à ne pas me faire honte à nouveau. Maintenant part si tu veux aller à Poudlard un jour.

À ces mots, sans aucune explication ou raison valable, Mariya le soupçonna d'être un vampire. Son père, autrefois Auror, lui aurait dit de ne jamais penser cela sans explications, mais bon.. Elle n'avait plus de parents. À cause de ces Moldus. George Mickaels, son père, n'activait jamais de sortilège de protection près de sa maison qui puissent nuire à des Moldus. Ou ceux qu'il faisait étaient extrêmement puissants, mais n'avaient d'effet que contre des sorciers expérimentés, soit les Mangemorts. La tristesse vint gagner le cœur de l'enfant lorsqu'elle pensa à sa famille et à la scène à laquelle elle avait assisté. Elle-même avait été heureuse avec ses parents. D'autres vivaient les enfers avec les leurs. L'adolescente de tantôt vint s'asseoir sur le banc et par politesse, Mariya ne la regarda pas. Elle portait son attention quelques secondes sur le ciel. Il avait arrêté de pleuvoir. La jeune fille songea à aller nager et s'amuser à utiliser ses pouvoirs innés avec l'eau quelque part. Elle regarda du coin de l'oeil l'autre jeune fille assise plus loin sur le banc. Elle regardait ses pieds. La laisser ainsi serait assez méchant. Mariya se rapprocha un peu et murmura :

- Est-ce que ça va ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'achat des fournitures { Libre }   Mar 3 Nov - 1:15

Meru fut plutôt surprise lorsqu’elle entendis la voix de la jeune fille assise sur ce même banc. L’adolescente se retourna pour regarder l’inconnue. C’est bizarre.... Il était rare qu’on lui demande ce genre de chose comme ça. « Hm?? Hem. Oui merci ça va bien. Désoler si tu as entendu et vu tout ça... » répondit Silverwind qui avait bien sûr relevé la tête. « Mon père à... Des tendances très dure... » expliqua simplement la jeune vampire qui à présent observait la petite inconnue...
« Tu vas aller à Poudlard toi aussi? » demanda la vampire qui par logique s’en doutait. Après tous, pratiquement tous les jeunes qui venaient ici allait à Poudlard de toute façon...
À nouveau, Meru détourna la tête pour regarder droit devant elle. Tout ces gens qui marchaient comme ça inconscients. Heureusement que son père ne la voyait pas. Lui qui trouvait le monde si inférieur et pas intéressants. Pourtant, ils étaient comme eux non? En y pensant bien, sa mère lui manquait de plus en plus maintenant. Comme elle aurait aimé pouvoir vivre encore avec elle plutôt que de vivre avec son père. Mais non, elle devait enduré cet homme... « Tu as un nom? » Il était rare que Meru se montre si... « amicale » mais il était encore plus rare que les gens le soit envers elle. Pourquoi? À cause de ses canines légèrement plus pointu? Jamais elle n’attaquait personnes, elle n’avait pas ce droit. Sa mère l’avait bien élevée contrairement à ce que pensait son père.
Repensant un peu à Poudlard, elle se demandait comme tout ça allait se passer à présent. Est-ce qu’elle allait être bien?? Ou mal? Bref, tout ça était flou dans son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'achat des fournitures { Libre }   Mar 3 Nov - 1:28

- Hm?? Hem. Oui merci ça va bien. Désoler si tu as entendu et vu tout ça... Mon père à... Des tendances très dure...

Mariya se contenta d'hocher la tête. Elle l'avait bien remarqué que ce supposé vampire n'avait pas l'air très paternel. L'adolescente avait au moins relevé la tête, c'était déjà un progrès. Mickaels s'efforça de la regarder dans les yeux et ne pas refaire son tic habituel : détourner la tête vers la gauche. C'était une manie, un tic, quelque chose qu'elle n'arrivait pas à contrôler. Par contre, cette fois-ci, ce serait réellement impoli. La fillette de 11 ans observa donc de ses yeux d'un bleu plus bleu que le ciel l'autre fille. Une des rares à avoir vu les yeux de Mariya, elle ayant si l'habitude de détourner la tête, empêchant ainsi les gens de voir ses traits. Elle n'aimait tout simplement pas regarder quelqu'un dans les yeux. Chose certaine, elle ne le savait pas encore, Severus Rogue n'allait sûrement pas l'apprécier.. Elle fut sortie de ses pensées lorsque l'autre fille parla :

-
Tu vas aller à Poudlard toi aussi?

- Oui, c'est ma première année, répondit Mariya. Je viens tout juste de finir d'acheter mes choses.

L'adolescente détourna la tête et Mariya fit de même une fraction de seconde, mais par tic. L'enfant observa le banc quelques instants, regarda droit devant elle les enfants achetant leurs fournitures avec leurs parents. N'ayant pas conscience de leur chance. Peut-être étaient-ils si heureux qu'il ne s'en rendait pas compte ? Bref, tout cela s'entremêlait dans l'esprit de la jeune fille. Elle se retourna vers l'autre fille.

- Tu as un nom?

Mariya parla :

- Oui, je me nomme Mickaels. Mariya Mickaels. Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'achat des fournitures { Libre }   Mar 3 Nov - 1:39

Meru observait les yeux de cette fille. Ils étaient beaux. D’un beau bleu. Ceux que Meru eux, étaient tellement foncés que c’était difficile un peu de voir la couleur, mais ils étaient rouges d’un rouge très foncé... Bref, toutes les deux étaient d’un contraste très frappant aux niveau des yeux.
« Oh je vois... Tu as 11 ans donc? Moi aussi c’est ma première année... Mais je ne serai pas en première année par contre. En sixième si tout va bien. Disons que je suis en plein transfère scolaire... » expliqua la vampire qui eut un petit rire. Elle n’avait pas dit bien sûr qu’elle avait été renvoyé un nombre de fois trop important et qu’elle avait passé dans toutes les écoles de magie pratiquement.
« Mariya... C’est jolie comme prénom. Spécial d’ailleurs, je n’ai jamais entendue ce prénom... Pour faire court, je me nomme Meru Silverwind. Parce que bon, mon nom complet est long. » expliqua la vampire qui à présent regardait de nouveau cette petite Mariya. Une de ses mains était à présent dans ses longs cheveux noirs. C’était une habitude pour elle de les toucher... C’était disons une bonne façon de se calmer un peu les nerfs. Dire que si sa mère aurait été encore bien en vie, elle n’aurait pas eu à changer tant de fois d’école... La galère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'achat des fournitures { Libre }   Mar 3 Nov - 2:50

En prononçant son nom, Mariya fit élever un flot de souvenirs. Elle érigea donc une barrière mentale, comme elle avait l'habitude de le faire et observa Meru. Elle avait des yeux d'un rouge, mais très très foncé.. Jamais l'enfant n'avait vu une teinte semblable. Par contre, elle garda une belle maîtrise de ses émotions et de ses pensées.

- Oh je vois... Tu as 11 ans donc? Moi aussi c’est ma
première année... Mais je ne serai pas en première année par contre. En
sixième si tout va bien. Disons que je suis en plein transfère
scolaire... , dit Meru en riant.
Mariya... C’est jolie comme prénom. Spécial
d’ailleurs, je n’ai jamais entendue ce prénom... Pour faire court, je
me nomme Meru Silverwind. Parce que bon, mon nom complet est long.

Mariya se contenta de sourire. Elle regarda sa boîte contenant sa baguette magique et eut un magnifique sentiment de joie. Poudlard. Sa première année. Elle releva les yeux et reporta son attention sur Meru Silverwind.

- Mariya a été le nom donné par mi madre [ ma mère ]. C'était une sorcière espagnole, une Auror. Sa propre mère se nommait Maria, et bah.. elle a décidé de m'appeler ainsi. Sauf que j'écris mon nom différemment.

Mariya arrêta de parler quelques temps, songeuse. Jamais elle n'avait vraiment tendu de conversation avec quelqu'un. Elle avait souvent été seule et passait son temps sous la Lune, à nager dans les lacs et alimenter les contes de fées que les mères moldues racontaient à leurs enfants. Celle d'une fille pouvant respirer sous l'eau et nageant comme une sirène tout en attendant.. celui qui lui était cher. Mariya se retourna vers Meru. La seule chose qui était dans l'esprit de la fillette était Poudlard.

- À ton avis, tu seras à quelle maison à Poudlard ? J'imagines que moi.. je serais à Poufsouffle..
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'achat des fournitures { Libre }   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'achat des fournitures { Libre }
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ex Libris Umbra : le RPG dessous l'histoire de Harry Potter :: En dehors de Poudlard :: Le Chemin de Traverse-
Sauter vers: